Circulation entre deux files interdite : adieu à l’un des plus gros avantage des scooters et motos

Depuis le 1er février 2021, en France, la circulation entre deux files est désormais interdite aux scooters et motos !

Eh oui, aujourd’hui, même avec un scooter ou une moto, nous ne pourrons donc plus échapper aux bouchons. Pour quoi ? Eh bien, parce que dorénavant, il ne nous sera plus possible de nous faufiler entre les voitures. Pour cause, pour tous ceux qui se feront prendre à circuler entre deux files, ce sera désormais 135 euros d’amende !

La circulation entre deux files : une pratique dangereuse

C’est ce qu’a conclu la sécurité routière, après avoir mené une expérimentation de cinq ans en Île-de-France, dans les Bouches-du-Rhône, en Gironde et dans le Rhône. En effet, suite à cette expérience, il serait ressorti que la circulation entre deux files n’aurait fait qu’entraîner une hausse (12%) du taux d’accidents touchant les deux-roues motorisés. Pour réduire les risques d’accident et surtout pour sauver des vies, la décision a donc été prise de ne plus autoriser cette pratique dans tout l’Hexagone.

>> À LIRE : Vers une refonte du code la route pour l’automne 2021 en Belgique ?

Si dans de nombreuses villes et notamment à Paris, voir des scooters et motos slalomer entre les voitures était devenu habituel, désormais, cela sera donc considéré comme une infraction. À noter alors qu’en plus de l’amende, circuler entre deux files pourra aussi coûter trois points de permis aux contrevenants. Une suspension de permis pour 3 ans pourra également faire partie des sanctions encourues. En outre, si un accident survenait, le conducteur du deux-roues pourrait désormais être considéré comme partiellement responsable.

>> À LIRE : Points de permis de conduire : Les infractions qui vous en feront perdre le plus

Bien sûr, cette nouvelle a causé la colère de nombreux motards. La Fédération des motards en colère s’est notamment exprimée à ce sujet, surtout que depuis 2011, celle-ci avait demandé la légalisation de cette pratique aujourd’hui devenue courante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.