Daytona SP3 : ce qu’il faut savoir sur cette Ferrari à 2 millions d’euros

La Daytona SP3 ne sera produite qu’à 599 exemplaires et coûtera 2 millions d’euros. Vous vous demandez ce que ce modèle inspiré des prototypes sportifs créés par Ferrari dans les années 60 réservera à ses futurs propriétaires? Découvrez les réponses sans plus attendre.   

Daytona SP3 : elle passera de 0 à 100 en moins de 3 secondes

Eh oui! Ceux qui auront la chance de se retrouver au volant de ce modèle pourront atteindre les 100 km/h en seulement 2.85 secondes. Pour atteindre la barre des 200 km/h, il ne leur faudra que 7.4 secondes. C’est donc sûr: pour les futurs propriétaires de ce petit bijou, les sensations fortes et les montées d’adrénaline seront au rendez-vous.

À noter que pour animer cette Daytona SP3, c’est un énorme V12 à aspiration naturelle que Ferrari a choisi d’utiliser. Grâce à ce bloc, 840 chevaux et 697 Nm de couple seront mis à disposition du conducteur. Sur ce modèle en série limitée, les futurs acheteurs auront donc droit au moteur le plus puissant jamais créé par la marque.

Des portes-papillon

Les futurs propriétaires de ce bolide auront également droit à des portes-papillon; de quoi ne pas manquer de se faire remarquer lorsqu’ils y entreront et en sortiront…

Dans chacune des portes de cette Daytona SP3, il faut savoir que Ferrari a intégré un caisson d’air. Ceux-ci serviront à canaliser l’air vers les radiateurs latéraux de la voiture.

Un cockpit inspiré de celui de modèles légendaires

À l’intérieur de cette Daytona SP3, les personnes qui l’achèteront pourront profiter d’un habitacle inspiré de celui de Ferrari historiques telles que la 330/P3 ou la 350 Can-am. Ils y retrouveront entre autres :

  • Des sièges intégrés au châssis (pour une position de conduite plus basse et plus inclinée)
  • Un volant comme celui installé sur la SF90 Stradale (pour permettre au conducteur de contrôler 80 % des fonctions de sa Daytona SP3 sans retirer ses mains du volant)
  • Un écran HD de 16 pouces incurvé installé derrière le volant
  • Une grille de changement de vitesse (celle de la boîte F1 à double embrayage) placée entre les sièges

Pour information, en intégrant les sièges au châssis, Ferrari a pu diminuer le poids de cette Daytona SP3. À sec, elle ne pèse ainsi que 1 485 kg. Cette configuration a aussi permis au constructeur de maintenir la hauteur de ce modèle à 1 142 mm précisément, de quoi considérablement réduire sa traînée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.