Stellantis et Engie s’associent pour rendre la mobilité électrique accessible à tous !

Afin que la mobilité électrique devienne accessible au plus grand nombre, Stellantis et Engie EPS ont décidé de s’allier. Ainsi, ils travailleront désormais ensemble dans le but notamment de pouvoir proposer au public diverses solutions novatrices, dont de nouvelles bornes de recharges …

Ce nouvel accord a été signé entre Stellantis, à travers sa filiale FCA, et Engie EPS, la succursale du groupe Engie connue notamment pour ses systèmes de stockage d’énergie. D’après les explications, il donnera naissance à une entreprise commune qui œuvrera dans le secteur de la mobilité électrique. Cette nouvelle entreprise aura alors pour mission de promouvoir le « zéro émission » en proposant divers produits et de nouvelles solutions. Parmi ces dernières figureront de nouvelles bornes de recharge. Elles pourront être installées dans des résidences, dans des zones commerciales et divers endroits publics. Ces solutions comprendront également plusieurs types d’abonnements pour bénéficier de recharges ou encore différentes technologies Vehicle-to-Grid.

De quoi encourager la mobilité électrique

D’après Stellantis, ce partenariat sera un important levier pour la promotion et la démocratisation de la mobilité électrique. Grâce à lui, le groupe espère ainsi que celle-ci deviendra non seulement plus accessible à tous, mais aussi plus pratique. Pour rappel, la signature de l’accord avait été concrétisée au mois de janvier dernier. Toutefois, la transaction, elle, ne devrait être effective que d’ici quelques mois. Elle sera alors soumise aux conditions suspensives habituelles, dont la nécessité d’obtenir les autorisations des autorités de concurrence concernées.

Rappelons que Stellantis est à présent au quatrième rang des plus grands groupes automobiles au monde. Depuis le 16 janvier, ce nouveau géant compte désormais 14 marques. D’ailleurs, il faut savoir que plusieurs d’entre elles proposeront prochainement des nouveautés en matière de véhicules électriques. Ce sera notamment le cas de Peugeot, d’Opel ou encore de DS.

A LIRE : Le top 10 des choses à savoir avant d’acheter une voiture électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.