Roue de secours : petit rappel de tout ce qu’il faut savoir à son sujet

En cas de crevaison, une roue de secours vous évitera de rester coincé des heures au bord de la route. Votre véhicule en est équipé mais vous n’avez jamais eu à l’utiliser ? Dans ce cas, voici un petit rappel de tout ce qu’il faut savoir au sujet de cet accessoire.

Une roue de secours est un pneumatique monté sur jante

Aussi appelée « pneus de secours », une roue de secours est en fait un pneumatique monté sur jante. Pouvant être plus petite et plus compacte que les pneus déjà en place sur votre voiture, elle vous sera d’une grande aide en cas de crevaison ou de casse d’une jante. Une fois qu’elle aura pris la place de votre pneu crevé, elle vous permettra en effet de parcourir quelques kilomètres. De quoi par exemple pouvoir rentrer chez vous ou rejoindre un garage, pour faire remplacer votre pneu.

>> A LIRE: Comment stocker des pneus de la meilleure manière ?

Il existe différents types de roue de secours

Plus précisément, il existe deux types de roue de secours. Si votre voiture en est équipée, il pourrait ainsi s’agir d’une galette ou d’une roue complète. Dans le premier cas, vous vous retrouverez avec une roue plus petite et plus fine que celles déjà installées sur votre voiture. Dans l’autre, il s’agira d’une roue semblable à celles déjà montées sur votre auto. La seule différence sera qu’une roue complète sera équipée d’une jante un peu plus légère. La marque du pneu pourra aussi être différente.

Avec une galette, il faudra toujours que vous rouliez à une vitesse limitée

Eh oui, une galette étant moins large et plus petite qu’une roue complète, lorsqu’elle sera utilisée, cela entraînera une réduction de la maniabilité et de la stabilité du véhicule. Ainsi, avec ce type de roue de secours, vous ne devrez jamais rouler à plus de 80 km/h. En outre, les virages devront être abordés avec beaucoup plus d’attention. Il faudra également que vous redoubliez de vigilance si la route est humide. Par ailleurs, sachez qu’une galette ne devra jamais être utilisée sur plus de 100 km. Il faudra donc que vous la remplaciez par une roue normale dès que possible.

Pour monter votre roue de secours, vous aurez besoin de quelques outils

Pour finir, sachez que pour la mise en place d’une roue de secours, vous devrez disposer d’un cric et d’une clé de serrage/desserrage. Si votre voiture est un modèle récent, et que les écrous de vos jantes sont de taille spécifique, vous aurez également besoin d’une douille spéciale ainsi que d’une clé adaptée. En plus de ces outils, il vous faudra un gilet et un triangle de sécurité. Eh oui, ceux-ci sont désormais obligatoires, pour votre sécurité, et afin que vous puissiez indiquer aux autres automobilistes votre arrêt temporaire au bord de la route.

Bon à savoir :

Sachez qu’à ce jour, aucune loi ne vous impose de posséder une roue de secours. Si vous n’en avez pas, en cas de contrôle, vous n’encourrez donc aucune sanction. Sans roue de secours, vous pourrez également passer le contrôle technique. Cependant, en cas de crevaison, sans cet accessoire de dépannage, vous devrez toujours attendre une dépanneuse. Effectivement, il est interdit de rouler avec un pneu crevé ou en mauvais état. Dans ce cas, en cas de contrôles, sachez que votre véhicule pourra être immobilisé par les forces de l’ordre et que vous pourrez être sanctionné par une amende qui pourra alors aller jusqu’à 750 euros.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.