Remplacement de la courroie de distribution : pourquoi et quand le faire ?

On vous l’a certainement déjà dit, il faudra que vous procédiez à un moment ou à un autre au remplacement de la courroie de distribution du moteur de votre voiture. En effet, avec le temps, cette pièce mécanique jouant un rôle des plus importants pour le bon fonctionnement de votre moteur finit par s’user. Mais savez-vous à quel moment effectuer le changement de cette pièce ? Savez-vous également ce qui pourrait arriver si vous ne le faisiez pas ? Les réponses dans cet article…

Une courroie de distribution, qu’est-ce que c’est et pourquoi est-elle si importante ?

Pour rappel, la courroie de distribution c’est cette pièce faisant la liaison entre le vilebrequin, la pompe à injection, la pompe à eau et les arbres à cames. Elle est essentielle au bon fonctionnement de votre moteur puisque c’est elle qui se charge de synchroniser les mouvements des soupapes et des pistons. Effectivement, il faut savoir que les mouvements de ces deux éléments doivent toujours être parfaitement réglés. Le cas échéant, ils s’entrechoqueraient et provoqueraient alors d’énormes dégâts.

À noter qu’auparavant, au lieu d’une courroie, on utilisait une chaîne en acier. Celle-ci avait alors l’avantage de ne réclamer que très peu d’entretien puisqu’elle ne nécessitait que des réglages périodiques de tension. Toutefois, elle était également assez énergivore et son utilisation impactait sur la consommation de carburant, la faute à son poids… Actuellement, quelques constructeurs comme Audi ou BMW continuent d’utiliser une chaîne pour assurer la distribution. Cependant, sur presque toutes les voitures d’aujourd’hui, c’est désormais une courroie composée de fibre de verre, de kevlar et de caoutchouc que vous retrouverez.

Désormais les courroies sont moins chères à fabriquer. Elles sont également plus faciles à monter. En outre, grâce à leur composition, elles résistent très bien aux hautes températures et peuvent être aussi performantes qu’une chaîne. Néanmoins, elles demeurent toujours plus fragiles. C’est pourquoi procéder au remplacement de la courroie de distribution selon les préconisations des constructeurs est primordial.

Notez que le nombre de kilomètres que vous pourrez faire avant de procéder au changement de cette pièce sera différent selon le modèle de voiture. Il reste toutefois recommandé de faire le changement à l’approche des 100.000 km, et ce, bien que certaines courroies aient aujourd’hui été conçues de manière à tenir jusqu’à plus de 150 000 km.

Bon à savoir pour remplacer la courroie de distribution

Lorsqu’il le faudra, il suffira que vous vous procuriez un kit de distribution pour effectuer un remplacement de la courroie de distribution. Celui-ci comprendra la fameuse courroie en question, en plus des galets tendeurs, des galets manuels et des galets automatiques. Une pompe de refroidissement pourra également y être incluse, selon le modèle de votre véhicule. Pour trouver ces kits, rendez-vous sur des sites tels que partauto.fr. Avec plus de 800 000 références à leur catalogue, vous y trouverez certainement le kit adapté à votre voiture.

Les causes de la casse d’une courroie

Comme dit précédemment, avec le temps, votre courroie de distribution finit par s’user. À force d’effectuer des mouvements et d’être sujette aux variations de température, elle finira par casser. Dans ce cas, sa rupture est due à son usure normale. Elle se rompt tout simplement parce qu’elle a atteint ses limites. Toutefois, votre courroie peut aussi se rompre pour d’autres raisons. C’est le cas notamment lorsque des fuites d’huile surviennent, par exemple au niveau du joint SPI de vilebrequin et/ou d’arbre à came. Lorsque l’huile entre en contact avec la courroie, cela détériore en effet le caoutchouc qui la compose.

Une casse peut aussi survenir à cause d’une pompe à eau dessertie. Dans ce cas, le liquide de refroidissement qui s’échappe peut se retrouver sur les poulies et les galets. Il en résulte une corrosion conduisant au final à la rupture prématurée de la courroie. En outre, celle-ci est aussi susceptible de casser à cause de la courroie d’accessoire. En effet, la durée de vie de cette autre courroie est moins longue que celle de la courroie de distribution. Lorsqu’elle s’effiloche, il peut alors arriver qu’elle passe derrière la poulie de vilebrequin. Si cela se produit, elle fera sauter la courroie de distribution, ce qui pourrait entraîner sa destruction.

Le grippage du galet tendeur ou de la pompe à eau peuvent aussi être la cause d’une rupture de courroie. Cela peut aussi se produire si un corps étranger se retrouve dans la transmission. Par ailleurs, des fissures peuvent apparaître sur la courroie et provoquer sa destruction prématurée en cas de températures anormalement élevées ou trop basses du moteur. C’est pourquoi il faut donc toujours faire attention à l’état de tous ces éléments.

Pour vous assurer qu’il n’y ait aucun problème, faites une vérification et un entretien régulier de votre moteur. Si une ou des pièces présentent des signes d’usure, n’hésitez surtout pas à les changer.

Les conséquences d’une casse de la courroie de distribution

Vous l’aurez compris, si votre courroie de distribution casse, la synchronisation entre les mouvements des pistons et des soupapes sera interrompue. Résultats : ces éléments se heurteront. Les soupapes se tordront, ou pire elles se casseront. Cela aura aussi des conséquences sur l’arbre à cames, qui pourrait lui aussi se briser.

Retenez donc que très souvent, la casse de la courroie de distribution pourrait directement mettre votre moteur hors d’usage. Dans certains cas, celui-ci pourrait être réparé, mais les coûts de sa remise en état pourraient vous revenir très cher. Les garagistes pourraient dans cette situation vous proposer de changer de moteur. Une solution qui, hélas, sera elle aussi assez onéreuse. Pour éviter de vous retrouver dans pareille situation, pensez donc à procéder au remplacement de la courroie de distribution avant même que celle-ci ait atteint ses limites.

Procéder au remplacement de la courroie de distribution : oui, mais pas seulement

Pour finir, sachez que lors du remplacement de la courroie de distribution, il est aussi recommandé de toujours changer les autres pièces assurant son entraînement. En effet, celles-ci finissent également par s’user. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, dans les kits de distribution, se trouvent généralement un galet tendeur et une ou plusieurs poulies de guidage, mais aussi une pompe à eau.

Concernant cette dernière pièce, même si celle installée sur votre voiture ne semble présenter aucun problème, au moment du remplacement de la courroie de distribution, demandez toujours à votre garagiste d’en installer une nouvelle.

Effectivement, si vous le ne faites pas et si plus tard votre pompe fuit, il faudra pour la remplacer refaire la même opération que pour le remplacement de la courroie. En faisant remplacer votre pompe à eau pendant l’installation de votre kit de distribution, vous pourrez ainsi éviter de nombreux désagréments. Cela vous permettra surtout de faire des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.