Quels sont les points à vérifier lors de l’achat d’une occasion ?

C’est décidé, votre prochaine voiture sera un modèle d’occasion, pour des raisons budgétaires ou simplement parce que vous ne pensez pas avoir besoin d’une voiture neuve. Cependant, avant de vous engager, il faudra vérifier quelques points pour vous assurer que vous ferez le bon choix. Une fois le modèle trouvé et les options pour payer sa voiture définies, il ne vous reste plus qu’à aller la voir en personne.

La carrosserie

Premier point et le plus facile à vérifier, dès que vous voyez la voiture pour la première fois, faites le tour de celle-ci en vérifiant que les différents éléments sont tous en bon état. Vérifiez que les ajustages sont corrects et qu’il n’y a pas de différence de teinte, signe qu’une partie de la voiture a pu être repeinte. Ensuite, vérifiez le bon état des vitrages, et l’absence de la moindre fissure ou impact. N’hésitez pas à vérifier qu’aucune trace de corrosion ou de coup n’est visible, en vous penchant sous la voiture. Assurez-vous enfin que tous les ouvrants fonctionnent sans jeu ni dureté. 

Sous le capot

Levez le capot, et vérifiez qu’il n’y a pas de fuite. Contrôlez les niveaux d’huile moteur, mais également de liquide de refroidissement, de freins, de lave-glaces et de direction assistée. L’ensemble du compartiment moteur doit être propre, mais pas étincelant, ce qui pourrait être suspect. Assurez-vous du bon état des différents tuyaux et câbles électriques et bien entendu que la batterie ne perde pas d’acide. 

L’intérieur

Une fois les portes ouvertes, contrôlez le bon état des sièges, bien entendu, mais également de la moquette et des revêtements intérieurs. Scrutez toute griffe, coup ou trace d’usure indésirable, ainsi que toute tâche d’humidité. Ouvrez le cendrier, la boîte à gants et les différents porte-gobelets et rangements pour vous assurer que tout est en bon état. Clé sur le contact, testez tous les équipements comme les phares, essuie-glaces ou avertisseurs, mais également le bon fonctionnement de l’autoradio et des vitres électriques et rétroviseurs. 

La conduite

Avant de prendre le volant, si la voiture a plus de quatre ans, demandez à vérifier le rapport du contrôle technique. Grâce à celui-ci, vous aurez une bonne idée de l’état des différents organes de sécurité, et pourrez procéder à l’essai routier sereinement. 

Installé au volant, démarrez la voiture, et vérifiez qu’aucun voyant indésirable ne reste allumé. Munissez-vous si possible d’un lecteur de diagnostic OBD, qui vous permettra de vous assurer qu’aucune erreur ne soit indiquée par celui-ci. Vérifiez ensuite que le ralenti du moteur soit stable et que celui-ci ne fasse pas un bruit anormal. Une fois en route, assurez-vous qu’aucune vibration indésirable n’apparaisse, ni à l’accélération, ni au freinage, et qu’aucun claquement ne se fasse entendre lorsque vous tournez le volant. Essayez de passer tous les rapports de la boite de vitesse si celle-ci est manuelle, essayez tous les modes de conduite d’une boite automatique. 

Les documents

Maintenant que vous avez étudié cette voiture sous tous les angles, il ne vous reste plus qu’à vérifier que les documents présentés par le vendeur correspondent bien à la voiture que vous avez essayée. Vérifiez le numéro de série apparaissant sur la carte-grise et sur la voiture, ils doivent être identiques. Vérifiez également que le vendeur est bien le propriétaire indiqué sur les papiers, ou qu’il a un mandat pour la vendre. Enfin, demandez le certificat de situation, anciennement connu sous le nom de certificat de non gage, pour vous assurer de la situation administrative de la voiture, et ne pas tomber sur une arnaque. Il ne vous restera plus qu’à négocier le prix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.