Pièces détachées d’occasion : les garagistes sont obligés de vous les proposer

Depuis le 1er janvier 2017, les garagistes sont obligés de vous proposer des pièces détachées d’occasion issues de l’économie circulaire. Si vous devez faire réparer votre voiture et que votre garagiste ne vous propose pas de choisir entre des pièces neuves et des pièces d’occasion, rappelez-lui donc ce que mentionne l’article L. 121-117 du code de la consommation.

Que stipule cet article concernant les pièces d’occasion ?

L’article L121-117 du Code de la consommation est clair ! « Tout professionnel qui commercialise des prestations d’entretien ou de réparation de véhicules automobiles permet aux consommateurs d’opter pour l’utilisation, pour certaines catégories de pièces de rechange, de pièces issues de l’économie circulaire à la place de pièces neuves. »…

Autrement dit, si des réparations doivent être faites, les garagistes doivent toujours vous proposer de réparer votre auto avec des pièces d’occasion plutôt qu’avec des pièces neuves. Bien sûr, vous pouvez tout à fait leur demander d’utiliser des pièces neuves. Néanmoins, sachez qu’en optant pour des pièces de réemploi, vous pourrez réduire de beaucoup le montant de vos factures lors de la réparation de votre véhicule. Effectivement, avec des pièces détachées d’occasion vous économiserez de 50 à 70% par rapport à l’achat de pièces neuves.

Pourquoi cette obligation ?

Comme dit précédemment, des pièces détachées d’occasion coûtent beaucoup moins cher que des pièces neuves. Si le gouvernement a décidé d’appliquer cette mesure, c’est donc pour permettre aux automobilistes de réduire leur facture d’entretien.

Par ailleurs, il a été expliqué que cette nouvelle disposition s’inscrivait dans une logique de promotion de l’économie circulaire, consistant à limiter la consommation et le gaspillage des matières premières. Effectivement, en réutilisant des pièces, ce seraient des quantités importantes de ressources non renouvelables que nous parviendrions à économiser. Cela nous permettrait également de réduire notre consommation énergétique.

Réparer sa voiture à partir de pièces détachées d’occasion

Si vous êtes sceptique à l’idée de faire réparer votre voiture à partir de pièces d’occasion, sachez ceci : les garagistes ne pourront vous proposer que des composants et éléments commercialisés par les centres de traitement de véhicules hors d’usage agréés ou remis en état sous la mention « échange standard ». En ce qui concerne ces pièces « échange standard », il s’agira de pièces détachées d’occasion complètement refaites à neuf. Celles-ci répondront aux mêmes exigences de fabrication, de garantie et de qualité que les pièces d’origine. Vous pouvez donc être rassuré.

Opter pour des pièces détachées d’occasion ne signifiera donc pas que vous vous retrouverez avec des pièces de mauvaise qualité. D’ailleurs, sachez que vous pourrez toujours vous informer sur la provenance de ces dernières. Pour cause, depuis le 1er avril 2019, les garagistes sont également dans l’obligation de mieux vous informer à ce sujet.

Les pièces détachées d’occasion pouvant être proposées

Les vitrages non collés, les pièces de carrosserie amovibles, de garnissage intérieur et de sellerie, figurent parmi les pièces détachées d’occasion qui pourront vous être proposées. Les garagistes peuvent également vous installer des pièces optiques, mécaniques et électroniques d’occasion.

À noter toutefois que dans ce cas, seules les pièces ne faisant pas partie des trains roulants, des éléments de la direction, des organes de freinage ou des éléments de liaison au sol soumis à usure mécanique et non démontables seront autorisées.

Tout ce qui touchera à la sécurité des passagers et du véhicule sera donc exclu. Ce sera le cas par exemple des plaquettes, des disques de frein, ou des pneumatiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.