Nouvelles aides à l’achat d’une voiture : peut-être en septembre

Le saviez-vous? De nouvelles aides à l’achat d’une voiture pourraient nous être proposées. Effectivement, lors d’une audition par la commission des affaires économiques à l’Assemblée Nationale, Bruno Le Maire a indiqué qu’il y aurait des mesures de relance spécifiques pour des secteurs stratégiques, dont celui de l’automobile. Toutefois, de ce que l’on sait, ces mesures ne rentreront en vigueur que vers septembre.

De nouvelles aides à l’achat d’une voiture, encore à l’étude

Aujourd’hui, on sait donc que le gouvernement est en train de travailler sur un plan de relance du marché automobile. En effet, lors d’une audition par la commission des affaires économiques à l’Assemblée Nationale, le ministre de l’Économie a donné quelques indications sur la relance du pays après la pandémie de Covid-19.

D’après ce dernier, des plans pour les secteurs stratégiques que sont le tourisme, l’aéronautique, l’automobile verront le jour. Celui-ci de préciser toutefois ceux-ci ne seraient présentés qu’à la rentrée…

Pour ce qui est des aides à l’achat d’une voiture, il est donc fort probable que le gouvernement nous propose des nouveautés. Quelles seront-elles ? Pour l’heure, rien n’a encore été confirmé. L’on sait juste que les mesures prises seront liées à la transition écologique. Effectivement, c’est ce qu’a souligné Bruno Le Maire, sans toutefois en dévoiler davantage sur le sujet.

Néanmoins, grâce à Le Parisien, l’on a pu apprendre qu’il se pourrait qu’un bonus écologique étendu aux hybrides rechargeable fasse partie des nouveautés apportées. Ainsi, pour l’achat de ce type de véhicule, l’on pourrait bénéficier d’une aide de 2.000 euros. Le bonus, raboté de 50% en janvier 2020, et accordé aux entreprises pour l’achat d’un véhicule électrique pourrait pour sa part revenir à 6.000 euros. Pour rappel, étant actuellement de 3.000 euros, il devait passer à 1.500 euros au 1er janvier 2021.

Des mesures concernant la TVA

Toujours d’après Le Parisien, dans ce travail mené pour nous proposer de nouvelles aides à l’achat d’une voiture à l’étude, il pourrait être aussi question d’une TVA différenciée selon le type de motorisation. L’idée serait alors d’appliquer une taxe différenciée pour les véhicules les plus propres. Dans ce cas, les modèles 100% électriques et hybrides rechargeables pourraient être concernés par une TVA inférieure à 20%. Hélas, les véhicules hybrides non rechargeables seraient exclus.

Par ailleurs, pour motiver à l’achat de nouveaux véhicules, des mesures pourraient également concerner l’acquisition de pièces détachées d’occasion. Ici, il serait alors question de faire baisser la TVA de celles-ci, étant actuellement de 20%. Cette baisse pourrait être appliquée de manière définitive ou temporaire… Dans tous les cas, le but sera donc de stimuler le marché de l’automobile. Effectivement, aujourd’hui, la situation est critique. Pour cause, sachez que le marché a dégringolé de 88,84% en avril. En raison de la crise actuelle il s’était déjà effondré de -72% en mars en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.