Nouvelle collection Altaya : découvrez les « Semi-remorques Américains, les vrais seigneurs des routes américaines »

Si vous êtes fans de semi-remorques américains et de miniatures alors, la toute nouvelle collection Altaya « Semi-remorques Américains, les vrais seigneurs des routes américaines » n’attend plus que vous !

semi remorques americains nouvelle collection altaya

Eh oui ! Cette nouvelle collection presse signée Altaya est désormais disponible en France. Elle fait suite à la collection « American Cars » qui, pour sa part, proposait de superbes voitures américaines des années 60 et 70, à l’échelle 1/43. Si vous êtes amateurs de véhicules US et surtout de camions semi-remorques made in USA, grâce à cette nouvelle offre, vous allez donc enfin pouvoir compléter votre collection avec des modèles à la fois rares et exclusifs. Pour ce faire, rendez-vous simplement sur le site d’Altaya. Une fois sur ce dernier, sachez qu’en utilisant le code REMORQUES pour vous abonner à la collection, vous pourrez bénéficier d’offres préférentielles. 

8 modèles à absolument avoir pour cette nouvelle collection Altaya !

Il faut dire que pour cette nouvelle collection exclusive, Altaya a frappé fort. En effet, à travers 8 numéros, la marque a décidé de proposer au public les modèles de camions et semi-remorques américains les plus emblématiques des routes des États-Unis. Ainsi, dans la collection « Semi-remorques Américains, les vrais seigneurs des routes américaines » vous retrouverez le Peterbilt 359, le Kenworth K100 Aerodyne, le Peterbilt 281 et le Freightliner FLA en version dépanneuse. Seront également au menu : le Peterbilt 352H, le Freightliner FLC 120 64T, le Mack B 61T et le Western Star 4864, tous à l’échelle 1/43.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser aux 4 premiers numéros.

Le Peterbilt 359

En son temps, ce camion routier était l’un des “must have” pour les camionneurs américains. D’ailleurs, il fut l’un des modèles à avoir véritablement contribué à faire de la marque Peterbilt ce qu’elle est aujourd’hui. À l’époque, beaucoup l’apprécient du fait qu’avec lui, l’on pouvait se retrouver avec un camion presque entièrement personnalisé. Pour cause, pour ce modèle, quasiment toutes les combinaisons de moteur et de transmission pouvaient par exemple être commandées. Ainsi, les intéressés pouvaient aisément avoir un Peterbilt 359 adapté à tout type de transport, ce qui était un atout considérable. En outre, il faut savoir que le Peterbilt 359 fut construit pour durer, grâce notamment à l’utilisation d’aluminium pour sa carrosserie. L’usage d’aluminium a aussi permis au constructeur de le rendre léger ; un facteur particulièrement important pour les camionneurs transportant des marchandises très lourdes.

Le Peterbilt 281 de la nouvelle collection Altaya

Aujourd’hui, aux États-Unis, bon nombre de passionnés possèdent ce modèle. Il reste en effet difficile de résister au charme de ce camion au style si singulier et qui, malgré l’âge, impressionne toujours autant. D’ailleurs, c’est sûr, le Peterbilt 359 proposé par Altaya dans sa collection « Semi-remorques Américains, les vrais seigneurs des routes américaines » vous impressionnera lui aussi. Il a été peint aux couleurs de Shell et a été accouplé à une remorque-citerne. Celle-ci reprend également les couleurs de ce distributeur de carburant. Le rendu est des plus réussit et sur le camion, on peut clairement distinguer de nombreux détails. Boite à air, clignotants, essuie-glaces, feux de gabarit, marchepieds, protection d’essieux… quasiment rien ne manque. Qui plus est, comme sur les modèles 1/1, l’imposante calandre, les échappements les réservoirs, ou encore les pare-chocs ont été chromés.

Verdict :

Il s’agit là d’une miniature des plus réalistes. Elle pourra prendre place, sans problème, au sein d’un diorama de station-service par exemple.

Le Kenworth K100 Aérodyne

Le saviez-vous ? Pendant les 20 années suivirent leur lancement, en 1961, le K100 et le W900 furent les modèles de camions les plus vendus chez Kenworth. Si vous vous demandez pour quoi, sachez que c’est parce qu’à l’époque, tous deux avaient largement de quoi séduire les camionneurs. Concernant le K100, lorsqu’il fut lancé, il était par exemple disponible avec une carrosserie aluminium. Il était également proposé avec un très large choix au niveau de la motorisation et de la transmission. En outre, celui-ci n’avait pas de capot, mais un « nez plat », ce qui lui permettait d’offrir une meilleure visibilité à son conducteur. De plus, le K100 était extrêmement maniable. Cela faisait de lui un camion idéal, que ce soit pour manœuvrer rapidement ou pour circuler sur des routes étroites, et surtout dans une circulation dense. 

Kenworth K100 Aérodyne

De par ses multiples qualités, le K100 a donc séduit de nombreux routiers, mais aussi des nombreuses entreprises américaines. Ce fut par exemple le cas de « Horseless Carriage » qui, à l’époque, avait opté pour ce modèle pour transporter des véhicules haut de gamme et de collection à travers tous les États-Unis. Dans sa collection « Semi-remorques Américains, les vrais seigneurs des routes américaines », c’est justement un K100 aux couleurs de cette société qu’Altaya a décidé de proposer. Celui-ci a été accouplé à une remorque à trois essieux entièrement carénée. Et il faut le dire : avec son bleu turquoise, ce modèle attirera indéniablement les regards. Là aussi, les détails n’ont pas été négligés. Sur le tracteur, vous retrouvez même deux petites antennes. Du chrome, il y en a bien sûr à profusion. Et cela va parfaitement avec les petites touches de rouge présentes ici et là.

Verdict :

Ce Kenworth K100 Aérodyne est lui aussi très réussi. La finition et la peinture sont au top.

Le Peterbilt 281

Eh oui ! Pour le 3e numéro de sa nouvelle collection, c’est un Peterbilt 281 qui a été choisi par Altaya. Si vous avez déjà vu le film « Duel », sorti en 1971, alors, ce camion ne vous sera pas inconnu. Pour rappel, c’est surtout ce film de Steven Spielberg qui a contribué à rendre célèbre ce modèle des années 50. Effectivement, il faut savoir que le Peterbilt 281 n’a été produit que pendant 3 ans. Sa carrière a commencé en 1956 et s’est terminée en 1959.

Le Peterbilt 281 de la nouvelle collection Altaya

Ici, vous aurez donc droit à un Peterbilt 281 en version grumier. Le tracteur, aux couleurs de l’entreprise « Gilchrist Timber Company », a été accouplé à une remorque où a été installé un énorme tronc d’arbre. Sur ce modèle, vous retrouverez moins de chrome que sur les deux premiers. Ce camion a été en effet conçu pour le transport de bois sur des routes, pas toujours très faciles. Étant plus un « utilitaire », sa calandre et son pare-chocs avant ont donc juste été peints en gris. N’empêche, l’association des couleurs choisies lui va à ravir. De plus, ici, les détails ont aussi été soignés. Vous constaterez par exemple que les logos ont très bien été reproduits, tout comme les crampons des pneus.

Verdict :

Il n’y a pas grand-chose à redire sur le tracteur. Il s’agit là d’une reproduction très satisfaisante du modèle 1/1.

La dépanneuse lourde Freightliner FLA

Parmi les camions américains rendus célèbres grâce à Hollywood, il y a également eu le Freightliner FLA. Pour sa part, ce modèle, en version dépanneuse, fut la star d’une des scènes de course poursuite les plus mémorables, réalisées dans le cadre du film « Terminator 2 : Le Jugement dernier ». C’est à son bord que le T1000 se lança à la poursuite de John Connor, percutant de nombreuses voitures dans les rues de Los Angeles, avant de faire un saut incroyable pour atterrir dans le chenal de la Los Angeles River…

La dépanneuse lourde Freightliner FLA

Bien que ce film soit sorti en 1991, aujourd’hui, beaucoup se souviennent encore de cette scène mythique et surtout de ce camion. Vous faites partie de ceux qui s’en rappellent ? Dans ce cas, vous aimerez à coup sûr ce modèle proposé pour le 4e numéro de la collection « Semi-remorques Américains, les vrais seigneurs des routes américaines ». Eh oui ! Il s’agit de la réplique exacte de la dépanneuse conduite par le T1000 dans le film. Elle est d’un très joli noir et comporte exactement les mêmes éléments décoratifs que la vraie.

Verdict :

Ici, il n’y a rien à redire. Le camion a été reproduit à la perfection. Pour ce qui est des détails, là encore, vous serez pleinement satisfaits. Ils ont été soignés, et ce, aussi bien au niveau de la cabine que du système de grutage.

À noter que les 2 premiers numéros de cette nouvelle collection Altaya sont sortis le 1er mai 2021. Le 3e, le 4e et le 5e numéro (le Peterbilt 352H) seront disponibles le 1er juin. Pour le Freightliner FLC 120 64T, le Mack B 61T et le Western Star 4864, il faudra attendre juillet.

Une collection Altaya réalisée en partenariat avec Ixo

Pour finir, sachez que la fabrication des modèles composant cette nouvelle collection Altaya a été confiée à Ixo. Connaissant la réputation de ce fabricant, il est donc normal que nous nous retrouvions avec des miniatures aussi bien finies et aux détails aussi poussés. Il faut également souligner que tous ces modèles ont été fabriqués avec des matériaux de haute qualité. Composés de métal et de plastique injecté, ils sont également articulés, ce qui leur confère encore plus de réalisme.

Bref, il s’agit là d’une collection des plus intéressantes et qui vous plaira certainement. Si vous souhaitez inclure ces modèles de camions américains à votre collection, n’hésitez pas. Ils seront magnifiques, aussi bien exposés en vitrine que mis en scène dans des dioramas. Une fois que vous les aurez, n’oubliez pas de partager des photos en commentaire pour le plaisir des yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.