Nouvelle Citroën C4 : en quoi est-elle mieux que l’ancienne version ?

En voyant la nouvelle Citroën C4, l’une des premières choses que l’on remarque, c’est sa ligne quelque peu décalée mélangeant les styles berline, coupé et SUV. Face à elle, l’ancienne version apparait tout de suite ultra classique… Mais concrètement, quels sont les éléments qui différencient vraiment cette nouvelle version de l’ancienne ? Découvrons-le sans plus attendre.

Citroën C4 : un modèle en perpétuelle évolution

Depuis la sortie de la première génération en 2004, la Citroën C4 n’a jamais cessé d’évoluer. En effet, elle a commencé en se présentant à nous avec de belles formes arrondies (version 5 portes) qui à l’époque, n’avaient pas manqué d’attirer l’attention. En 2010, elle a ensuite décidé de se faire plus discrète en adoptant un style beaucoup plus simpliste. Elle était ainsi devenue le véhicule parfait pour les personnes préférant éviter de se faire remarquer…

Aujourd’hui, toutefois, nous nous retrouvons de nouveau avec une C4 criant presque « regardez-moi ! ». Effectivement, la marque aux chevrons, surfant désormais sur la vague des SUV, a décidé de nous proposer une 3e génération avec une garde au sol surélevée et un arrière tombant, style coupé. On y retrouve même des passages de roues marqués avec des protections en plastique…

Avec son nouveau look, si une chose est sûre, c’est donc que la nouvelle Citroën C4 a été faite pour attirer les regards. Mais est-elle pour autant meilleure ? Pour le savoir, commençons par nous intéresser à son habitacle.

Nouvelle Citroën C4 : Un intérieur inspiré du concept de “voiture essentielle”

Vous rappelez vous du concept de « voiture essentielle » que Citroën nous avait fait découvrir avec la C4 Cactus ? Eh bien, sachez que pour la nouvelle C4, la marque a repris quelques idées de ce concept afin de pouvoir nous proposer un modèle alliant simplicité et ergonomie. Aussi, à l’intérieur de ce modèle, l’on ne retrouve plus que strict nécessaire en plus d’aménagements pratiques pour les occupants. L’on a par exemple droit à un petit compartiment assez discret au bas de la console. Deux rangements fermés côté passager avant sont également disponibles. Et entre les deux, on retrouve un support pour tablette; de quoi compenser la petite taille de l’écran-compteur qui ne fait que 5 pouces.

Face à ces nouveautés, l’ancienne C4 avec l’aménagement classique de son habitacle pourrait paraitre un peu vieillotte. Cependant, rappelons que celle-ci dispose de grands compteurs offrant une très bonne lisibilité. Ses commandes en accès direct ainsi que ses rangements bien pensés restent également des plus pratiques. En outre, même si la C4 « 2 » a l’air un peu bâclée au niveau des détails, l’on peut dire qu’elle n’a rien à envier à sa petite sœur si l’on parle de fabrication. Pour cause, si l’on voit tout de suite que la nouvelle Citroën C4 a mieux été assemblée, l’on pourrait tout de même lui reprocher une chose : la qualité de matériaux qui n’est pas vraiment au top.

Rappelons par ailleurs que de son côté, la version précédente peut aussi être dotée d’équipements pratiquement à jour. On peut notamment citer le détecteur d’angles morts ou encore les sièges massants…

Nouvelle Citroën C4 : moins spacieuse que sa grande sœur

Parlant d’espace à bord, il faut tout d’abord savoir que les deux modèles affichent plus ou moins le même gabarit. Ainsi, les passagers à l’arrière ont quasiment droit au même espace aux jambes. Toutefois, en hauteur et en largeur il est à noter que l’ancienne C4 a un léger avantage. Effectivement, en hauteur, la nouvelle venue est pénalisée par son pavillon rabaissé. En largeur, c’est l’épaisseur de ses portières (sécurité oblige) qui la désavantage.

Il en va de même pour le coffre. Effectivement, celui de la C4 « 2 » offre 83cm de profondeur contre seulement 77cm pour le nouveau modèle. En ce qui concerne la hauteur sous tablette, l’ancienne version l’emporte également avec 55cm contre 51cm. Toutefois, l’on pourra apprécier le fait que la nouvelle Citroën C4 dispose d’un plancher relevable sur deux niveaux. Il pourra en effet s’avérer des plus pratiques, même si sous tablette (plancher en bas), le volume ne sera 300 dm3. Pour rappel, sur la C4 de 2e génération l’on a droit à 320 dm3.

Qu’en est-il des motorisations ?

Côté moteur, la C4 2021 propose un moteur essence 1.2 Puretch, en 100, 130 et 155ch, un diesel 1.5 BlueHDi en 100 ou 130ch. Une variante électrique est aussi disponible (la ë-C4 en 136 ch). Pour sa part, la C4 « 2 » offre un plus large choix avec pas moins de 5 moteurs essence et 6 diesels. Pour les deux, on peut donc dire qu’on a quand même assez de choix.

De meilleures prestations routières ?

Pas vraiment… En effet, si la dernière C4 surprend par son apparence et son style, il semblerait que l’on ne puisse pas en dire autant de ses prestations sur route. Pour cause, de ce que l’on a pu lire, si facilité de conduite, équilibre et confort de roulement sont bel et bien au rendez-vous, en matière d’agilité, Citroën aurait pu faire beaucoup mieux. En outre, il est à rappeler que sur l’ancienne version, l’un des principaux points négatifs était les percussions des suspensions qui pouvaient être ressenties à faible vitesse. Vous vous attendiez à ce que ce problème soit résolu sur la nouvelle Citroën C4 ? Dans ce cas, vous risquez d’être déçu. En effet, il semblerait que celui-ci soit toujours présent, notamment sur la variante PureTech 130. Cela serait notamment dû aux dimensions assez larges des roues (18 pouces).

En bref, l’on peut donc dire que la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre. Eh oui, seule l’apparence différencie vraiment l’ancienne et la nouvelle Citroën 4. Pour le reste, il semblerait qu’elles aient plus de points en commun qu’il n’y parait. Une autre grosse différence est sinon leur prix. Effectivement, pour la C4 de dernière génération, il faudra débourser 27.600 € minimum. En revanche pour acquérir sa devancière en occasion il suffit aujourd’hui de 4.000 € environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.