Lotus Emira: la dernière Lotus à moteur thermique

Inspirée de la Lotus Esprit, la Lotus Emira est le modèle qui remplacera l’Elise, l’Exige et l’Evora. Une fois commercialisée, elle jouera dans la même cour que les Porsche 718 et 911. Cette GT que le DG de la marque décrit comme une voiture de sport du quotidien, très confortable et pratique sera également la dernière Lotus à moteur thermique…

Que nous réservera cette Lotus Emira ?

Matt Windle, directeur général de Lotus, en a parlé comme d’« une petite supervoiture avec toutes les sensations et les qualités accrocheuses des meilleures Lotus ». Gageons donc qu’avec la Lotus Emira, performances et confort à l’anglaise seront au rendez-vous. Quoi qu’il en soit, voici ce que l’on sait déjà au sujet de modèle, créé pour clore le denier chapitre des sportives à moteur thermique de la marque.

>> A LIRE : Moteurs diesels : Il n’y en aura plus chez Porsche !

Cette Lotus Emira fera 4,41m de long, pour 1,9m de large et 1,23m de haut. Son empâtement, lui, sera le même que celui de l’Evora soit 2,58m. Néanmoins, comparée à cette dernière, l’Emira aura des voies plus larges. Pour ce qui est de son châssis, elle en aura un en aluminium. De série, elle disposera de jantes de 20″ associées à des pneus Eagle F1 Supersport de chez Goodyear. En option, la marque proposera aussi des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2.

Concernant l’intérieur, on y retrouvera des sièges, un volant ainsi que des commandes d’une qualité d’un style et d’une praticité en nette progression par rapport à ce que Lotus a déjà pu proposer jusque-là. Ces éléments ont été installés harmonieusement dans un habitacle indéniablement plus spacieux et pourvu de beaucoup plus de rangements. Un écran central tactile de 10,25″ y sera en outre au rendez-vous, en plus d’un écran de 12,3″ placé derrière le volant. Les deux seront animés par un système d’infodivertissement fait maison.

De 360 à 400 chevaux sous le capot

Sous le capot de cette dernière Lotus à moteur thermique, l’on pourra choisir entre un moteur 2 L turbo essence de chez Mercedes-AMG et un V6 3,5 L de chez Toyota. Pour la transmission, des boîtes de vitesses manuelle, automatique et à double embrayage seront au menu. Ainsi, niveau puissance ce modèle pourra disposer de 360 à 400 chevaux. Elle sera capable de réaliser un 0 à 100 en moins de 4,5 secondes et pourra aller jusqu’à 290 km/h en vitesse de pointe.

Aux dernières nouvelles, les livraisons des premiers exemplaires de l’Emira se feront au printemps 2022. Après elle, la marque ne proposera plus que des voitures 100% électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.