Deux-roues : le marché se porte plutôt bien

La Covid-19 et la crise sanitaire qui s’en est suivie ont chamboulé un grand nombre de nos habitudes. Au niveau des moyens de transport, une augmentation de l’engouement pour les deux-roues a alors été constatée. Cela a bien évidement été bénéfique aux professionnels du secteur qui, en 2020, sont parvenus à avoir d’assez bon résultats.

Le premier trimestre 2020 a notamment été marqué par la restriction des déplacements. Malgré cela, les professionnels des deux-roues ont tout de même réussi à rester sur les rails. On peut même aller jusqu’à dire que pour eux, l’année a été bonne. En juin 2020, ils ont en effet réalisé deux fois plus de ventes que l’année précédente, sur la même période. Pour les scooters et les motos, les ventes n’ont quasiment pas baissé par rapport à 2019. Un fait qui étonne les professionnels de ces secteurs, et ce, même si ceux-ci ont été habitués à une croissance soutenue sur ces six dernières années, avec le marché de l’électrique.

Pourquoi le secteur des deux-roues a-t-il été épargné par la crise ?

Les motos et les scooters ont toujours été le meilleur choix pour échapper aux bouchons. Toutefois, durant la crise engendrée par la Covid-19, il semble qu’ils aient également été l’une des solutions de déplacement les mieux adaptées. Permettant d’avoir moins de contacts avec les autres, et donc de respecter la distanciation sociale, de nombreux usagers des transports en commun se sont ainsi tournés vers eux. Cela explique notamment le succès qu’ils ont connu au cours de l’année passée.

À noter qu’en plus des motos et des scooters, de nombreux Français se sont aussi tournés vers le vélo. Pour les professionnels de ce secteur, 2020 aura donc également été une assez bonne année. D’ailleurs, pour ces derniers, l’avenir semble des plus prometteurs. Effectivement, selon une étude menée par Opinion Way (à la demande de Futurosoft), 12% des Français auraient affirmé leur souhait d’acheter rapidement un vélo. 46% d’entre eux auraient en outre affirmé qu’ils comptaient s’en servir pour leurs futurs déplacements professionnels.

Et vous, comment avez-vous fait pour vous déplacer durant ces périodes de restrictions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.