Vignette Crit’Air : chauffeurs routiers, pensez-y !

Le nombre de Zones à Faibles Émissions (ZFE) va être augmenté ! C’est ce qui a été décidé le 18 novembre dernier à la réunion du Conseil national de l’air. La Ministre de la transition écologique et le Ministre délégué aux transports y ont également convenu que pour les véhicules dont la vignette Crit’Air était supérieure au rang 2, les règles de circulation seraient durcies !

Amis routiers, nous vous invitons donc à faire le nécessaire afin de pouvoir continuer à circuler dans les nouvelles ZFE qui, très bientôt, verront le jour. Si jusqu’à présent, les contrôles étaient peu fréquents, cela ne tardera plus à changer. Les autorités vont en effet mettre en place un dispositif de contrôle automatisé. Dans le but de mieux pouvoir sanctionner les contrevenants, elles feront prochainement usage de nouveaux radars. Ceux-ci alors seront capables de lire les immatriculations et de détecter la vignette Crit’Air.

Certificat qualité de l’air: qui est concerné ?

Pour rappel, que ce soient les voitures, les utilitaires légers ou les poids lourds, tous sont concernés par cette vignette. C’est aussi le cas des deux roues (motos et scooters). Sans vignette Crit’Air, aucun véhicule ne pourra circuler dans les zones régulièrement sujettes à des pics de pollution. Il faudra donc en disposer, afin de pouvoir y rouler sans risque d’être sanctionné. Ce sera notamment le cas à Paris, à Strasbourg, et Lyon où tous les contrevenants s’exposeront à une amende. Pour les véhicules légers, elle sera de 68 euros. Pour les poids lourds, celle-ci sera de 135 euros.

Afin d’éviter toute sanction, mieux vaut donc se mettre en règle, dès maintenant !

Comment obtenir sa vignette Crit’Air?

Vous êtes chauffeur routier et conduisez votre propre véhicule pour le compte d’une entreprise ? Dans ce cas, rendez-vous sur des sites tels que vignette-air.fr, afin de commander et d’obtenir votre vignette Crit’Air dans les plus brefs délais. Faites appel à ces professionnels pour pouvoir recevoir votre certificat qualité de l’air dans un délai compris entre 7 et 30 jours maximum. Bien sûr, en attendant la réception de votre vignette Crit’Air, vous recevrez un justificatif provisoire. Grâce à ce document, vous pourrez continuer à circuler sans crainte d’être verbalisé.

Vous conduisez un véhicule faisant partie de la flotte d’une entreprise ? Dans ce cas, sachez que c’est à votre employeur qu’incombe la tâche de commander les vignettes Crit’Air à apposer sur les véhicules. Il devra impérativement le faire s’il souhaite vous envoyer dans des zones de circulation restreinte. Même chose, s’il doit vous faire passer par une zone où la circulation est différenciée, durant un pic de pollution.

À noter que si jamais vous vous faites contrôler, en cas d’absence de vignette Crit’Air sur le véhicule, c’est à votre employeur qu’il reviendra de régler le paiement de la contravention. Effectivement, celle-ci sera mise au nom figurant sur la carte grise du véhicule. Si vous êtes propriétaire d’une flotte de véhicule, afin d’éviter tous désagréments, vous aussi, effectuez dès maintenant les démarches relatives à l’obtention des vignettes Crit’Air adaptées à vos véhicules. Pour ce faire, rendez-vous également sur un site spécialisé où vous n’aurez qu’à choisir le formulaire correspondant afin d’effectuer votre demande.

Un commentaire à propos de “Vignette Crit’Air : chauffeurs routiers, pensez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.