Assurer son scooter indispensable pour circuler en toute légalité !

Un scooter peut être défini comme un véhicule à 2 roues moins imposant qu’une moto, avec un châssis et une plate-forme qui sert de repose-pieds. Apparus pour la première fois au début du 20e siècle, les scooters continuent à gagner en popularité, notamment parmi les professionnels. Ils séduisent la jeune génération, mais surtout les professionnels qui veulent échapper aux embouteillages. Tout comme pour les véhicules motos, il faut disposer d’une assurance scooter adéquate afin de circuler en toute légalité.

Les différentes caractéristiques d’un scooter

Petits et légers, les scooters sont idéaux pour le travail en ville et les courtes escapades. Ils n’occupent pas trop d’espaces et sont faciles à garer. Ils sont ainsi beaucoup plus pratiques et plus faciles à manipuler comparé aux motos. En général, ces véhicules possèdent de petites roues qui ne sont pas adaptées à toutes les routes. Les scooters sont classés selon la taille de leur moteur. La majorité des scooters ont des moteurs de 50 cm³ à 125 cm³, mais peuvent aller jusqu’à 250 cm³. Au-delà, on parle de la catégorie maxiscooters.

Les styles diffèrent également selon les marques qui rivalisent d’ingéniosité pour répondre aux différents goûts et besoins. En plus d’être beaucoup plus économes en carburants que les motos, les scooters sont plus confortables et disposent d’un compartiment pour ranger ses affaires et ses bagages. Ils représentent ainsi un excellent choix pour les navettes et les déplacements quotidiens. Pour les personnes soucieuses de l’environnement, il existe également une large gamme de scooters électriques.

Les modèles électriques disposent des mêmes caractéristiques qu’un scooter classique avec un avantage de plus : ils sont plus silencieux et plus pratiques en ville. Il n’est plus question d’émission de polluants. Pour conduire un scooter, il faut respecter certaines règles. L’âge minimum pour circuler sur un scooter 50 cm³ est de 14 ans. Cependant, pour les plus grands véhicules (125 cm³ par exemple), il faut avoir 16 ans au minimum. D’autres conditions obligatoires pour circuler en toute légalité concernent l’assurance scooter et le permis.

Une assurance scooter indispensable pour circuler

Il est illégal de conduire un scooter sans assurance. Il faut être couvert avant de prendre la route. Pour ce faire, il faut d’abord décider du niveau de protection dont vous avez besoin. Il existe différents types de polices et de garanties qui pourront affecter à la fois le prix de votre assurance scooter ainsi que le niveau de couverture. Pour cette raison, il ne faut pas se focaliser sur le montant de l’assurance afin de choisir son contrat. Les garanties incluses dans le contrat d’assurance scooter sont des facteurs déterminants.

Les différents types de garanties :

La responsabilité civile (RC) est le niveau de protection le plus basique et le minimum requis par la loi. Il s’agit d’une assurance scooter pour les tiers, qui est obligatoire et doit figurer sur tous les contrats. Avec la responsabilité civile, le conducteur et le passager sont protégés contre tous préjudices en cas d’accident. La couverture inclut notamment les dommages matériels et corporels causés à une tierce personne.

Néanmoins, le conducteur est amené à prendre en charge les réparations éventuelles de son propre véhicule. Pour cette raison, ce type de
garantie n’est pas suffisant et peut être complété par d’autres garanties supplémentaires, assurant ainsi une meilleure couverture.

La responsabilité civile peut être complétée par d’autres garanties :

  • Le conducteur : il est sujet à des accidents sur la route. Disposer d’une assurance adéquate lui permet de recevoir une indemnisation pour couvrir les frais médicaux entre autres dépenses.
  • Le scooter : il s’agit d’une assurance scooter tous risques, couvrant les dommages causés aux véhicules quel que soit le responsable de l’accident. Il est possible d’ajouter une garantie contre les événements imprévus, afin de bénéficier d’une protection en cas d’un vol ou d’un incendie. Néanmoins, cette couverture dépend des conditions indiquées dans le contrat d’assurance.

Il existe bien d’autres types de couvertures dans une assurance scooter, telle que la garantie dépannage entre autres. Par conséquent, le choix des garanties à souscrire dépend principalement du profil de l’assuré ainsi que de ses besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.