Hausse des prix du carburant : Ce qu’on nous propose comme solution

Aujourd’hui, nous sommes nombreux à être mécontents de la hausse des prix du carburant. Le gouvernement a donc annoncé qu’il allait prendre des mesures. Le but ? Apaiser notre colère. Pas certain cependant que cela puisse vraiment marcher… L’ensemble du plan doit encore être détaillé. Toutefois en voici déjà un aperçu.

La prime à la conversion sera revue à la hausse

Première mesure : pour les 20% des Français les plus modestes, la prime à la conversion va être augmentée de 2.000 à 4.000 euros, pour des véhicules d’occasion, moins consommateurs. Avec cette nouvelle prime, on espère ainsi que nous pourrons plus facilement changer notre véhicule contre une électrique ou une hybride. Cette première mesure devrait en outre nous aider à acquérir un véhicule diesel neuf ou plus récent. Selon le premier ministre, nous pourrons enfin acheter un véhicule consommant moins. Une C3 essence d’occasion à 5.500 euros par exemple… En effet, toujours d’après le chef de gouvernement, on ne dépensera plus que 1.000 à 1.500 euros pour ce modèle, grâce à la nouvelle « super-prime ».

>> A LIRE: Microlino : 12.000 euros pour cette toute petite voiture électrique.

L’indemnité kilométrique sera élargie

Deuxième mesure pour faire face à cette hausse des prix du carburant : procéder à la modification et à l’élargissement du système d’indemnité kilométrique. Le but : aider également ceux qui ne seront pas concernés par la nouvelle prime à la conversion. Ainsi, le gouvernement prévoit d’élargir le système, notamment pour les petites cylindrées, afin que ceux qui roulent beaucoup, mais avec des voitures qui consomment peu ou polluent peu, puissent être avantagés… « On va viser les grands rouleurs » a alors expliqué Édouard Philippe. En d’autres termes, ceux qui font 60 ou 70 km par jour.

La suppression des chaudières au fioul

Autre mesure annoncée : supprimer toutes les chaudières individuelles au fioul, d’ici à 10 ans. Pour ce qui est de cette mesure, elle aura pour but de nous permettre de nous libérer de cette énergie nous coûtant aujourd’hui très chère. Pour atteindre cet objectif, Édouard Philippe a alors annoncé que la prime à la conversion des chaudières serait davantage développée. L’État prendra en charge un tiers du coût global de transformation a-t-il ainsi promis. De cette manière, nous pourrons dépenser moins pour nous chauffer, et donc mettre plus d’euros de côté pour le carburant auto. A noter sinon que pour nous aider à faire à la hausse des prix du carburant, le chef du gouvernement a aussi annoncé l’élargissement du chèque énergie. La défiscalisation des aides régionales fera également partie de ces nouvelles mesures dont le coût a été évalué à 500 millions d’euros.

Faire face à la hausse des prix du carburant : quelles sont vos solutions ?

Selon le Gouvernement, pour de faire face à la hausse des prix du carburant, changer de véhicule, demander à jouir de l’indemnité kilométrique ou encore se passer de fioul sont donc les solutions. Mais voulez-vous vraiment acheter une nouvelle voiture ? Voulez-vous réellement acheter une électrique ou une hybride ? Si oui, n’aurez-vous pas l’impression d’y être indirectement forcé?… Certes, la prime à la conversion semble assez alléchante. Il y a également les 6.000 euros d’aide pour l’achat d’un véhicule électrique. Toutefois, pour beaucoup, 1.000 à 1.500 euros pour une C3, cela reste toujours somme importante. Surtout avec tout ce qu’il faut déjà payer au quotidien. Bien sûr, faire un geste pour l’environnement et la planète, beaucoup de Français y pensent certainement. Cependant, le faire parce qu’on y est obligé, cela ne fait jamais plaisir…

Et vous à quelles solutions avez-vous pensé ? Qu’auriez-vous aimé que le gouvernent propose ? N’hésitez surtout pas à le faire savoir.

 

Soutenez vous la mobilisation des gilets jaunes?

View Results

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.