Les aides à l’achat d’un véhicule électrique

aides véhicule électriqueAujourd’hui, les véhicules électriques ont un prix toujours assez élevé. Heureusement, il existe différents bonus destinés à vous permettre de les acheter moins cher. Quelles sont ces aides à l’achat d’un véhicule électrique et comment les obtenir ? Tout de suite plus de détails.

Le bonus écologique

Depuis décembre 2007, il y a ce qu’on appelle le système « bonus-malus ». C’est l’une des premières mesures ayant découlé du Grenelle Environnement. Actuellement, ce système récompense ceux qui ont décidé d’acheter une voiture neuve avec les plus faibles émissions de Co2. Au contraire, il pénalise ceux ayant opté pour une voiture plus polluante. Ainsi, si vous avez décidé d’acheter une voiture électrique, sachez que celle-ci est éligible au plus haut palier de ce qu’on appelle le « bonus écologique ». On parle ici de 6.000 euros. Ce bonus peut être directement déduit du prix de la voiture que vous allez acheter. Il peut aussi être obtenu en constituant vous-même un dossier de financement. A noter toutefois qu’il est plafonné à 27% du prix d’achat TTC du véhicule. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Le bonus pour le remplacement de votre voiture diesel

En plus du bonus écologique, si vous décidez de remplacer votre voiture diesel par une voiture électrique, une aide supplémentaire de 2500 euros peut vous être accordée. Ainsi, vous pourrez jouir d’une somme totale de 8500 euros. Attention toutefois, cette prime à la conversion n’est applicable qu’aux véhicules diesel immatriculés avant 2001. (Immatriculés avant 2006 pour les ménages non imposables). Pour l’obtenir, il faut envoyer votre véhicule diesel à la casse.

NB : Vous pouvez jouir de cette prime à la conversion si votre véhicule est à essence et immatriculé avant le 1er janvier 1997.

Les aides à l’achat d’un véhicule électrique à deux roues

Concernant les deux roues électriques, sachez enfin qu’un bonus peut aussi vous être octroyé si vous optez pour un véhicule de catégorie L, équipé d’un moteur d’une puissance maximale nette inférieure, supérieure ou égale à 3 kW. Si la puissance maximale est inférieure à 3 kW, le montant de l’aide est fixé à 100 euros. Attention toutefois, il ne peut excéder 20 % du prix TTC du véhicule. Si la puissance maximale est supérieure ou égale à 3 kW, l’aide est calculée en fonction des KWH de la batterie (250 euros/kWh). Le plafond est alors de 900 euros, dans la limite de 27 % du prix TTC du véhicule. A noter que le concessionnaire peut déduire directement ces aides à l’achat d’un véhicule électrique à deux roues du prix TTC de ce dernier. Si ce n’est pas le cas, adressez un formulaire de demande à l’ASP pour les obtenir.

NB : Pour l’achat d’un vélo électrique, vous pouvez également bénéficier d’une aide. Aujourd’hui, elle est fixée à 200 euros. Attention cependant, elle n’est valable que pour les ménages non imposables.

Taux d’émission de CO2
(en grammes par kilomètre)
Type de véhicule Montant du bonus au 1er janvier 2018 (en euros) Remarques
0 à 20 g Voiture particulière, camionnette ou véhicule automoteur spécialisé 6 000 € (dans la limite de 27 % du coût d’acquisition) Cela correspond à des véhicules 100 % électriques équipés, le cas échéant, d’un prolongateur d’autonomie
Sans seuil Véhicules à moteur à 2 ou 3 roues et quadricycles à moteur électriques dont le moteur est doté d’une puissance maximale nette supérieure ou égale à
3 kWh et qui n’utilisent pas de batterie au plomb
250 € par kWh d’énergie de la batterie (dans la limite de 27 % du coût d’acquisition, dans la limite de 1 000 €) Cela concerne uniquement les véhicules électriques
Sans seuil Véhicules à moteur à 2 ou 3 roues et quadricycles à moteur électriques dont le moteur est doté d’une puissance maximale nette inférieure à
3 kW et qui n’utilisent pas de batterie au plomb
100 € Cela concerne uniquement les véhicules électriques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.