Tout savoir sur le gyrophare à led, son utilité et ses conditions d’utilisation

Aujourd’hui utilisé par de nombreux professionnels, le gyrophare à led est un système de signalisation lumineuse. Une fois installé sur un véhicule, il permet à celui-ci d’être vu de loin. Sur un chantier ou sur les routes, cet accessoire contribue ainsi à la réduction des risques d’accident, d’où l’obligation de l’utiliser dans bon nombre de situations.

Petite histoire

Pour rappel, le premier gyrophare a vu le jour au début du XXème siècle. Il a été inventé par Julien Pecoud-Bouvet. Il eut l’idée de mettre au point ce dispositif, dans le but de pouvoir signaler les interventions urgentes que devait effectuer la gendarmerie française et ainsi prévenir les civils des dangers éventuels que celles-ci pouvaient représenter. À l’époque, une ampoule à incandescence halogène et des miroirs rotatifs avaient été utilisés. Aujourd’hui toutefois, les gyrophares ont beaucoup évolué. Ainsi, sur le marché, on en retrouve désormais de plusieurs sortes.

Les plus prisés sont actuellement ceux utilisant de la technologie led. Effectivement, avec leurs diodes électroluminescentes, ces gyrophares émettent une plus forte luminosité. Ils durent également plus longtemps, tout en consommant beaucoup moins d’énergie. Si vous aussi, vous souhaitez acheter un gyrophare à led, rendez-vous tout simplement sur internet. Visitiez alors des sites tels qu’Autotruck42 afin de pouvoir choisir entre de nombreux modèles. Des gyrophares à led à fixer sur les toits de vos véhicules, sur une rampe ou à un mât pourront vous être proposés, et ce, dans différentes tailles, couleurs et formes.

Le gyrophare à led : un dispositif soumis à de nombreuses réglementations

Attention, il faut savoir que dans de nombreux pays, y compris dans l’Hexagone, l’usage de gyrophares est strictement encadré. Afin de ne pas aller à l’encontre des différentes réglementations en vigueur, il faudra donc que vous utilisiez toujours un gyrophare à led homologué. En matière de valeur lumineuse, sachez qu’un gyrophare devra respecter la norme européenne ECE-R65. Cette norme est également celle qui définit le type de support à utiliser pour la fixation de ces accessoires.

Votre dispositif devra en outre être homologué ECE-R10. En effet, il ne devra jamais avoir des émissions électromagnétiques trop élevées. Si tel était le cas, il pourrait perturber le fonctionnement d’autres appareils se trouvant dans ses alentours. Par ailleurs, sachez que des règles ont aussi été établies en ce qui concerne leur nombre, leur couleur ainsi que leur emplacement. Ils devront donc toujours être choisis en fonction et placés en fonction du type de véhicules et de leur catégorie. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à vous référer à aux articles R313-28 du Code de la route, à l’arrêté du 06 février 1992 et à celui du 4 juillet 1972.

Bon à savoir :

Pour ce qui est des véhicules destinés à circuler dans les aéroports, les gyrophares doivent respecter la réglementation de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale).  

Les différentes sortes de gyrophares disponibles sur le marché

Comme dit précédemment, il existe aujourd’hui différents types de gyrophares. Sur le marché, en plus des gyrophares à led, vous pourrez ainsi retrouver des modèles à ampoule à incandescence halogène. Vous pourrez aussi opter pour des modèles avec ampoule au xénon. Pour ce qui est de la tension d’alimentation, vous pourrez choisir entre des modèles 12 ou 24 voltes. Ils pourront être branchés sur un allume-cigare ou alors, directement à l’équipement électrique du véhicule. D’autres modèles fonctionneront grâce à des batteries, bref, de quoi ne laisser que l’embarras du choix.

Concernant les couleurs, les modèles pourront vous être proposés en bleu, rouge, orange, vert, ou jaune. Attention toutefois, car à chaque couleur, correspondra une utilisation bien précise. À titre d’exemple, en France, l’orange sera obligatoire dans le cas de véhicules assurant la signalisation de chantiers. Pour des véhicules d’intérêt général prioritaires (véhicule des services de police, des douanes, ou du SMUR…), le bleu sera imposé.

Sachez enfin qu’en matière de fixation, le choix sera également très vaste. Effectivement, des modèles à fixer avec des vises existent (fixation permanente), tout comme des modèles amovibles. Ces derniers seront à fixer à l’aide d’aimants et/ou de ventouses. Des rampes sont également proposées ainsi que des supports pour mâts pour les motos par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.