Renault en bourse: les raisons du succès de ce constructeur Français

Le saviez-vous : l’action Renault est l’un des titres les plus tradés du CAC40. Vous vous demandez peut-être à quoi est dû ce succès de Renault en bourse ? Découvrez dans cet article quelques éléments de réponse.

Petite histoire

Pour rappel, l’entrée de Renault en bourse remonte au 4 novembre 1994. Pour ce qui est de son entrée au CAC40, celle-ci s’est faite l’année suivante. A l’époque, l’action Renault avait alors été proposée à la vente au prix de 165 francs. Le cours Renault a ensuite connu des tendances à la hausse et ce, jusqu’à la fin de l’année 2007. En effet, en 2008, celui-ci a fortement baissé ; la faute à la crise financière américaine. En février 2009 il est même passé de 96€ à moins de 12€.

Toutefois, dans les années qui ont suivi, et à de nombreuses reprises, il est parvenu à dépasser la barre des 90€. En avril 2018, celui-ci a même réussi à atteindre un pic à près de 100€. Malheureusement, la même année, suite à l’affaire Carlos Ghosn, le cours Renault a de nouveau chuté. Il a alors continué à baisser, notamment, à cause de la crise du coronavirus. Cependant, il est à noter qu’au mois d’avril dernier, à la Bourse de Paris, le titre Renault a pris 9,59% à 17,328 euros. Il s’agissait là de la plus forte hausse du CAC 40 qui, pour sa part avait lui aussi progressé de 2,79%.

L’action Renault : particulièrement sensible aux crises

Vous l’aurez compris, depuis son apparition sur le marché de la bourse, l’action Renault a donc toujours été très sensible aux crises. D’ailleurs, cela se voit encore très bien aujourd’hui. Néanmoins sachez que le fait que le cours de l’action de ce groupe se soit retrouvé aussi souvent dans de mauvaises passes n’a jamais été une mauvaise chose pour tous. Effectivement, c’est même ce qui l’a rendu aussi attractive aux yeux de nombreux investisseurs. Pour cause, après une forte tendance baissière, c’est une importante reprise qui s’est généralement produite. Pour les investisseurs, il n’y a donc eu qu’à d’attendre le début d’une tendance haussière pour investir et ainsi pouvoir générer des bénéfices.

Même chose pour les traders. Effectivement, dans le cas de Renault, ceux-ci, ne pouvait que se réjouir des fréquentes variations du cours. En effet, ces derniers pouvaient investir aussi bien sur la hausse que sur sa baisse du cours des actions du groupe et pouvaient donc générer des bénéfices financiers que les actions prennent de la valeur ou en perdent. Vous aussi, vous vous intéressez aux actions de ce constructeur ? Dans ce cas rendez-vous sur https://investir-sur-internet.com/comment-acheter-des-actions-en-ligne/action-renault/. A noter que sur ce site, vous pourrez en savoir plus sur comment acheter des actions Renault. Vous y découvrirez également des analyses et prévisions pour 2020. De quoi savoir si vous devriez investir de l’argent sur le groupe en devenant actionnaire ou plutôt miser sur la volatilité du cours.

Renault : une entreprise aux stratégies efficaces

A noter qu’aujourd’hui, Renault est considéré comme l’un des plus puissants manufacturiers automobiles. Pour en arriver là, vous vous doutez certainement que cette société a dû recourir à différentes stratégies efficaces. Parmi ces dernières, citons par exemple ses stratégies de réduction des coûts et des délais de développement de ses véhicules, ou encore la stratégie de développement de ses activités qui, a largement su lui être bénéfique, notamment grâce à une excellente répartition des activités entre l’Europe, la Russie, la Turquie, l’Algérie et l’Amérique Latine pour la marque Renault ;  et en Europe et en Asie pour Nissan. A ne pas oublier également les choix judicieux que celle-ci a fait depuis sa création, parmi lesquels : l’alliance avec Nissan (1999), ou encore le rachat de Dacia. Pour rappel c’est grâce au rachat de ce constructeur roumain par Renault que la Logan, la voiture à seulement 5000 euros, a pu voir le jour. 

Par ailleurs, au cours de son existence, afin de conserver son positionnement sur le marché automobile, il faut savoir que Renault a également su mettre en place divers partenariats lui ayant été favorables. En ce qui concerne ces derniers, citons notamment celui-ci qu’elle avait signé avec la marque de lubrifiant Elf, dans le but de mettre en avant ces produits. Plus récemment, il y a eu le partenariat signé avec le club de football PSG qui ; pour sa part a permis à Renault de jouir d’une visibilité accrue, surtout en France. Une autre décision ayant contribué au succès de ce constructeur aura sinon été celle de racheter des actions de la société Nissan en 2016. Effectivement cela a permis au groupe de conserver une grande partie des parts de cette filiale en plus de générer plusieurs milliards d’euros.

La situation actuelle de Renault en bourse

Ainsi, grâce à ses stratégies et ses choix, Renault a donc pu connaitre le succès, non seulement sur son territoire, mais aussi à l’étranger. A titre d’information, actuellement, le groupe dispose de pas moins de 32 sites de production à travers le monde. Il compte 12.700 points de vente ; et l’an dernier, sa capitalisation totale sur le marché s’élevait à 15 185.34 MEUR. Pour l’exercice 2019 il a annoncé un chiffre d’affaires de 55,537 milliards d’euros. Il faut également savoir que la même année, ce furent plus de 295 722 284 titres de la société qui étaient en circulation sur le marché boursier.

Soulignons toutefois que depuis le début de l’année, les ventes du groupe ont considérablement chuté et que l’action Renault a accusé une chute de 58% contre 46 % pour Nissan. Néanmoins face à ces baisses, les dirigeants de l’alliance se sont tout de même montrés optimistes. En effet, ceux-ci ont récemment expliqué qu’ils avaient les capacités de surmonter cette crise provoquée actuellement par l’épidémie de coronavirus. Pour ce faire, ils pourraient notamment mettre un terme aux activités et aux produits ayant le moins de chances d’être rentables. Si besoin, ils pourraient également recourir à des crédits garantis par l’Etat. Le groupe de préciser alors que Renault disposait d’une ligne de crédit de 3,5 milliards d’euros et que du côté de Nissan la ligne de crédit dont ils pourraient faire usage représentait environ 12 milliards de dollars.

Si vous vous demandez si l’action Renault constitue actuellement un bon choix d’investissement, sachez donc que du côté de l’alliance, tout semble être mis en œuvre pour qu’une forte reprise puisse prochainement se produire. Toutefois, afin de mieux anticiper le cours de l’action Renault, le mieux sera de toujours établir au préalable une bonne analyse fondamentale et technique de cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.