Montant des primes d’assurance auto : le palmarès des régions les moins chères

Vous savez peut-être que le montant de la prime d’assurance est impacté par différents critères ; parmi ces paramètres, votre région d’habitation va jouer un rôle notable. En effet, en fonction de votre lieu de vie, votre véhicule est plus ou moins exposé à des sinistres, vols ou accidents. Le profil de risque de votre voiture est donc différent pour votre assureur. Zoom sur les régions où vous pouvez envisager un déménagement si vous souhaitez baisser le montant de votre prime d’assurance auto !

La Bretagne en tête du classement

Bretagne est Pays de la Loire arrivent en tête du classement.

Les jeunes conducteurs paient une prime de 1279€ par an en Bretagne (222€ de moins que la moyenne nationale) et de 1277€ dans les Pays de la Loire (224€ de moins que la moyenne nationale). Pour ce profil de conducteur, la région la plus chère de France est le Paca (1860€ de prime par an, soir 359€ de plus que la moyenne nationale)

Les hommes bénéficiant d’un bonus de plus de 10% sont également avantagés dans ces deux régions : les assurés paient une prime de 663€ en Bretagne et de 717€ dans les Pays de la Loire. Là encore, le Paca est la région la plus chère de France : 1043€.

Quant aux femmes bénéficiant du même bonus, l’Alsace Lorraine (520€) et la Bretagne (557€) sont les deux régions les plus accueillantes. A l’autre bout du classement, la région la plus chère est la Bourgogne France Comté (954€)

Quels critères sont pris en compte ?

Pour fixer le prix d’une prime d’assurance en fonction de sa région, la compagnie d’assurance va prendre en compte différents critères :

  • Le taux de sinistralité : si un pourcentage important d’assurés déclare un sinistre à son assureur, celui-ci va faire monter les prix.
  • La fiabilité du stationnement : les départements où sont installés de nombreux garages fermés ou des jardins clos offrent des primes d’assurance beaucoup moins chères
  • Le nombre de communes de moins de 5000 habitants est également pris en compte, ainsi que la densité de trafic urbain : de fait, le taux de sinistralité est considérablement plus élevé en agglomération, et plus précisément dans les grandes métropoles. Les vols, vandalismes, bris de glace … sont plus importants dans les grands centres urbains.
  • L’ancienneté du parc automobile va également être un critère ; un véhicule ancien coûte moins cher à assurer.

Puis-je faire assurer ma voiture dans une autre région ?

Faire assurer son véhicule dans une autre région que la sienne pour bénéficier d’un tarif plus attractif s’apparente à une fraude à l’assurance ; il s’agit d’un délit qui peut vous revenir très cher. En effet un assureur peut déclarer caduc votre contrat s’il s’avère que vous avez réalisé une fausse déclaration : vous devrez donc prendre en charge intégralement la totalité des dommages que vous avez occasionnés. Le calcul n’est donc pas le meilleur ! Même si vous avez la chance de bénéficier d’une résidence secondaire, vous ne pouvez pas demander d’assurance dans la région où vous passez vos vacances ; vous ne pouvez pas non plus la faire immatriculer dans cette région. Pour rappel, il faut vivre six mois de l’année dans un seul et même endroit pour le faire enregistrer comme résidence principale. Plus qu’à conserver soigneusement l’information pour votre retraite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.