Litige automobile : quelles solutions pour le résoudre ?

Le règlement à l’amiable

Pour résoudre un litige automobile, que ce soit avec un professionnel ou un particulier, il est recommandé de toujours essayer de commencer par un règlement à l’amiable. En effet, cela s’avèrera bien moins couteux et chronophage pour vous comparer à un recours judiciaire.

Pour régler votre litige à l’amiable, vous pouvez essayer de rencontrer directement le particulier ou le professionnel avec lequel vous avez un différend. Si une rencontre n’est pas possible, discutez avec la partie adverse par téléphone ou par mail. Au cours de cette discussion, parlez alors clairement de votre problème et des solutions possibles. Et pour mettre toutes les chances de votre côté,  fondez votre demande, non seulement sur le plan juridique, mais aussi en apportant des preuves pour la justifier.

Vous résidez à Marseille et devez résoudre au plus vite un litige automobile ? Vous avez des difficultés à formuler et justifier correctement votre demande ? Pensez à faire appel à un professionnel de l’Expertise automobile à Marseille. Un tel professionnel pourra vous conseiller et vous assister dans toutes vos démarches. En cas de vice caché sur un véhicule d’occasion par exemple, vous pourrez en outre compter sur lui pour établir un rapport précis et déterminer la responsabilité du vendeur. Même chose pour un litige entre vous et votre garagiste ou encore avec votre assureur automobile.

Bien souvent, une bonne communication et des preuves pertinentes peuvent être suffisantes pour résoudre un litige automobile. Veillez juste à faire preuve de courtoisie et de diplomatie envers votre interlocuteur et à vous faire aider par un spécialiste si nécessaire pour maximiser vos chances de parvenir à un accord… Si votre discussion aboutit à la résolution de votre problème, n’oubliez surtout pas de formaliser votre arrangement. Pour ce faire, établissez un écrit de votre accord. Mettez-y ensuite votre signature ainsi que celle de la partie adverse pour que votre document puisse avoir valeur de contrat et oblige ses signataires à exécuter son contenu. Le cas échéant, optez pour la solution évoquée plus haut, à savoir : un recours judiciaire.

Le recours judiciaire : l’ultime solution pour résoudre un litige automobile

Votre tentative d’arrangement à l’amiable n’a rien donné ? Dans ce cas, vous n’aurez d’autres choix que d’aller au tribunal pour tenter de résoudre votre litige automobile.

Bon à savoir :

Si vous devez saisir un tribunal, lors de l’introduction de l’instance, vous devrez présenter les démarches que vous aviez entreprises pour la résolution à l’amiable de votre litige.

Si vous n’avez pas essayé de résoudre votre litige à l’amiable, le juge vous proposera une conciliation amiable ou une médiation. En cas d’urgence justifiée, vous pourrez toutefois sauter cette étape.

Le choix du tribunal que vous devrez saisir devra toujours être fonction de l’enjeu financier de votre litige. Ainsi, en dessous de 4.000 € vous devrez porter votre affaire au juge de proximité. Ici, une requête au greffe du tribunal judiciaire suffira.

Pour litige ayant un enjeu financier compris entre  4.000 € et 10.000 €, c’est le tribunal d’instance que vous devrez saisir. Et au-dessus de 10.000 €, une saisine du tribunal de grande instance sera nécessaire.

C’est la première fois que vous devez saisir un tribunal ? Vous avez besoin d’un avocat ou d’un expert automobile ? Faites appel à des professionnels tels que Litige.fr pour vous aider dans toutes vos démarches. Grâce à Litige.fr, vos recours juridiques seront largement simplifiés. Effectivement, en vous adressant cette Legal Tech, vous n’aurez plus besoin d’imprimer ou de poster de documents. Où que vous soyez en France, elle pourra vous faire accéder à des procédures digitalisées qui couvriront aussi bien les démarches à l’amiable que judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.