Financement automobile, comment choisir ?

credit-auto-financement

Vous avez décidé d’acheter une nouvelle voiture mais vous n’avez pas encore la somme nécessaire en votre possession ? Pas de panique ! De nombreuses autres solutions s’offrent à vous. En effet en plus de l’achat au comptant, vous pouvez souscrire à de nombreuses offres de crédit. Du crédit classique, personnel, ou affecté, en passant par les packs auto tout en un, et la location avec option d’achat (LOA), voici quelques conseils pour vous aider à choisir votre financement automobile.

L’achat au comptant.

Il est évident que si vous avez les moyens de payer votre voiture à l’achat ou au moment de sa livraison, vous n’aurez pas besoin de penser au crédit. Dans ce cas-ci, vous n’avez qu’à régler votre achat avec le vendeur (particulier ou concessionnaire) selon les conditions que vous aurez préalablement établi avec ce dernier. Si vous en avez la possibilité, sachez donc que l’achat au comptant est le meilleur moyen de payer sa voiture.

L’achat à crédit

Dans ce cas-ci, vous vous n’êtes donc pas en possession de la somme nécessaire pour acquérir votre nouvelle voiture. Vous aurez donc besoin de souscrire à un crédit auto. Pour se faire, vous pourrez vous adresser à votre banque ou aux nombreux organismes financiers qui pourront alors mettre à votre disposition la somme dont vous aurez besoin pour effectuer votre achat.

Cependant, avant de souscrire, sachez que vous aurez le choix entre différents types de crédit auto. Ainsi vous pourrez opter pour un crédit personnel, un crédit affecté, une location avec option d’achat ou encore une location à longue durée. Quel que soit le type de crédit choisi, sachez que leur durée dépendra essentiellement du coût de la voiture achetée et de vos capacités de remboursement. Le principe à retenir est simple : Plus la durée de l’emprunt est courte, plus le taux d’intérêt sera faible. Au final, le coût total du votre crédit sera donc moins élevé.

L’essentiel à retenir

Le crédit personnel : Les banques ou les organismes de crédit peuvent vous accorder un crédit personnel. Ce type de crédit n’est pas obligatoirement lié à l’achat d’une voiture ou d’un service particulier. Vous n’aurez donc pas à justifier l’utilisation de la somme que vous emprunterez. Si vous choisissez donc cette option, vous pourrez demander une somme supérieure au montant du véhicule que vous souhaitez acquérir et financer du même coup d’autres frais accessoires tels que l’assurance ou le coût de la carte grise… De plus avec un crédit personnel, vous pourrez généralement bénéficier des taux les plus avantageux.

Le crédit affecté : Ce type de crédit est accordé par les organismes financiers spécialement pour l’achat d’un véhicule. Si vous envisagez de garder votre voiture pour une longue durée (5 ans minium), ce crédit auto sera l’idéal. Vous signerez alors un contrat mentionnant le coût d’acquisition de votre voiture, le taux, la durée du remboursement ainsi que les mensualités et le coût total de votre crédit. Le crédit affecté offre par ailleurs certains avantages tels que la possibilité d’annuler le remboursement du crédit en cas de litiges ou encore l’annulation complète du crédit si le véhicule n’a pas été livré. Vos obligations envers l’organisme financier ne prendront d’ailleurs effet qu’à compter de la livraison de votre voiture.

Comparez avant de vous lancer !

Comme vous devez vous en douter, les organismes financiers sont nombreux. Les offres seront donc également abondantes et différeront selon chaque organisme. Avant de choisir le type de crédit auquel vous souhaitez souscrire, pensez donc à faire des comparaisons. Plusieurs éléments devront être pris en compte :

  • Le taux nominal.
  • La durée.
  • Les mensualités.
  • L’assurance.
  • Le coût total du crédit
  • Le taux effectif global (TEG).

Pour vous aider à faire des économies, identifiez vos besoins réels et essayez tant que possible de les compresser. En d’autres termes, plus la somme empruntée sera moindre et de courte durée, moins votre crédit vous coûtera cher. Des petits calculs s’imposent également notamment pour définir votre capacité réelle d’emprunt. Essayez donc de la définir en étant le plus juste possible. Si votre capacité de remboursement est trop faible, vous devrez en effet allonger la durée, et du coup, augmenter le coût du crédit.

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à prendre un peu de temps à comparer les nombreuses possibilités qui s’offriront à vous. Pour aller encore plus vite, pensez à utiliser des comparateurs en ligne tels que http://www.financementautomobile.fr/ où vous pourrez bénéficier de toutes les informations nécessaires pour vous faciliter la tâche…

Laisser un commentaire