Norme des codes de défauts (DTC) EODB ou ODB-II

Tous les véhicules ayant la norme EODB ou ODB-II sont équipés d’une prise de connexion dans l’habitacle. Avant ces normes, celle ci se trouvait principalement sous le capot.

Il suffit donc de connecter un appareil capable de traduire ces données (scanner) ou bien d’utiliser un ordinateur avec un boîtier capable de transcoder les signaux dans un protocole acceptable par celui-ci (RS232 sur port série ou USB).

Le côté le plus intéressant pour diagnostiquer l’origine d’une panne est la lecture du code d’erreur enregistré.

Liste des codes défauts standards DTC P  »Powertrain » P0000 à P0999 ICI
Liste des codes défauts standards DTC C  »CHASSIS »  C0000 à C1788 ICI
Liste des codes défauts standards DTC B  »BODY »  B1200 à B2436 ICI
Liste des codes défauts standards DTC U  »User network »  U0001 à B0431 ICI

Liste de véhicules qui fonctionnent avec cette norme ici

Les codes de diagnostic des problèmes génériques sont des codes qui ont été standardisés pour tous les fabricants de véhicules. Les normes s’appliquant aux codes de problèmes génériques, ainsi que les définitions, sont établies conjointement par la Society of Automotive Engineers (SAE) et l’ISO. Les codes de diagnostic des problèmes propres aux différents fabricants sont des codes qui sont contrôlés par le fabricant du véhicule. Les fabricants peuvent dépasser les diagnostics obligatoires de l’ordinateur de bord pour faciliter encore plus le diagnostic de leurs systèmes.

La nomenclature des codes d’erreur DTC (Diagnostic Trouble Code) obéissent à une règle bien définie. Tous les codes ont une lettre suivie de quatre chiffres (par exemple P0123).

P0123

La première lettre détermine la provenance « générale » du défaut.

  • P Powertrain Groupe motopropulseur Défaut sur fonctionnement du moteur et boite de vitesse
  • C Chassis Défaut sur train roulant, freinage, direction…
  • B Body Carroserie et Habitacle Défaut sur élément de sécurité, de confort…
  • U User network Communication réseau Défaut communication sur bus de donnée véhicule

P0123

Le premier chiffre indique s’il s’agit d’un défaut normalisé (SAE ou ISO) ou d’un défaut particulier au constructeur. La norme ODB2 impose aux constructeurs une liste de défauts précis (aussi appelés génériques), qui doivent impérativement être programmé dans le calculateur. Cependant, la directive ODB2 n’est pas restrictive dans le sens où le constructeur est autorisé à ajouter des codes supplémentaires afin de faciliter la recherche de panne.

  • 0 Code normalisé
  • 1 Code constructeur
  • 2 Code constructeur

P0123

Le deuxième chiffre défini un sous-groupement relatif au défaut du groupe motopropulseur (Code P)

  • 1 Admission (Air, carburant)
  • 2 Injection carburant
  • 3 Allumage
  • 4 Contrôle emissions polluants
  • 5 Vitesse véhicule et ralenti
  • 6 Calculateur et circuit sorties logiques
  • 7 Transmission
  • 8 Transmission
  • 9 Reservé
  • 0 Reservé

P0123

Les deux autres chiffres peuvent prendre une valeur comprise entre 00 et 99 et n’ont pas de signification particulière.

 

 

Un commentaire à propos de “Norme des codes de défauts (DTC) EODB ou ODB-II

  1. Bonjour, j’ai une BMW 318 e46 et j’ai un défaut c2b12. Pouvez vous me dire a quoi cela correspond ??? Merci pour votre réponse

Laisser un commentaire