Le bon moment pour revendre sa voiture

Si vous êtes propriétaire d’une voiture, sachez que celle-ci perd de la valeur au fil du temps. Pour autant, cela veut-il forcément dire que vous ferez face à une énorme perte au moment de la revendre ? Pas forcément ! En effet, quand arrive le moment de revendre sa voiture, il est tout à fait possible de minimiser la perte financière. Comment ? On vous explique.

La décote de votre voiture

Avant toute chose, il faut savoir que tout de suite après l’achat de votre voiture, celle-ci perd de sa valeur. Sa cote diminue en effet au fur et à mesure que son kilométrage augmente. Par ailleurs, lorsque de nouveaux modèles sont commercialisés, votre véhicule est sujet à une décote encore plus importante. Sachez ainsi que durant la première année, les modèles les plus recherchés peuvent perdre environ 15 % de leur valeur. S’il s’agit de modèles moins prisés, cela est pire. Effectivement, la décote est dans ce cas d’environ 30%. Généralement, elle est ensuite de l’ordre 10% par an au cours des 3 prochaines années.

De ce fait, il faut retenir qu’il est difficile de revendre sa voiture et d’espérer en tirer des bénéfices. Eh oui, il faudra le plus souvent vous résigner à la céder à un prix inférieur à celui de son acquisition. Toutefois, il faut aussi savoir qu’il est possible de réduire cette différence de prix. Pour ce faire, c’est simple, il suffit de revendre sa voiture au bon moment.

Le meilleur moment pour revendre sa voiture

Vous devez maintenant vous demander à quel moment vendre votre voiture ? Eh bien, la réponse est : 3 ans après son achat. En effet, au-delà de ce délai, on s’accorde à dire qu’une voiture s’use plus rapidement. Elle pourrait alors nécessiter plus d’entretien et de réparations. Néanmoins, cela dépend aussi de la façon dont elle est utilisée. Ainsi, si vous ne roulez que très peu, vous pourrez attendre 5 ans, voire plus, avant de revendre.

Pour connaitre le moment propice à la revente, vous pouvez sinon vous référer au kilométrage. En effet, il compte beaucoup aux yeux de la majorité des acheteurs. Généralement, le seuil à ne pas dépasser est de 120.000 km pour une voiture essence. Il est de 150.000 km pour une diesel. Pour être sûr de ne pas faire fuir les acheteurs potentiels, le mieux est toutefois de vendre lorsque le kilométrage est inférieur à 70.000 km. Vous l’aurez compris, moins on aura de kilomètres au compteur, plus on aura de chance de revendre sa voiture à un bon prix. Vendre votre voiture au bon moment vous permettra ainsi de gagner un somme plus ou moins conséquente. En sachant négocier comme il se doit, vous pourrez obtenir jusqu’à 40% du prix de la future voiture que vous allez acheter.

Bien sûr, tout dépend du fait que votre voiture soit ou non un modèle très recherché. Si c’est le cas, le kilométrage n’aura pas beaucoup d’impact sur sa côte. S’il s’agit d’une voiture de collection, les choses seront par ailleurs très différentes. En effet, pour ces modèles, plus le temps passe, et plus leur valeur augmente. Sachez enfin que le meilleur moment pour revendre sa voiture dépend aussi des saisons. Pour vendre une décapotable par exemple, évitez l’hiver. Pour une familiale préférez l’été, surtout au moment des vacances.

Bon à savoir :

Pour calculer la cote de votre voiture, vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés tels que l’Argus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.