General Motors veut mieux différencier Opel et Chevrolet

Alors qu’aux Etats-Unis, les différentes marques du groupe General Motors (GM) sont clairement identifiées, et qu’il n’existe pas de confusions en terme d’image, ce n’est pas vraiment le cas en Europe. Le PDG de GM, Dan Akerson, sait que c’est un problème.

opel-chevrolet-arriere

Partout dans le monde, les modèles Chevrolet sont vendus comme des voitures abordables, des voitures fiables avec beaucoup d’options. En Europe, la marque Opel est là pour combler le vide dans la catégorie premium au dessus des Chevrolet. Malheureusement, les acheteurs européens ont un peu de mal à faire la différence entre Opel et Chevrolet, en terme de positionnement / avantages. « C’est une préoccupation pour moi », a déclaré Akerson. « Quelque chose doit changer. Je pense juste qu’il y a conflit au niveau du canal de distribution, ce qui entraine de la confusion« .

Depuis plusieurs années, GM a essayé de décaler Opel un peu plus haut dans la gamme, pour aider à vaincre le cannibalisme des ventes. Sans succès semble t-il, puisque les deux marques cherchent encore à se positionner l’une par rapport à l’autre. « C’est quelque chose que nous allons résoudre d’une manière ou d’une autre« , dit-il.

Les ventes de Chevrolet ont baissé de 19% en septembre en Europe, pour atteindre au total 112 452 voitures vendues à ce jour en 2013. GM a perdu plus de 18 milliards de dollars en Europe depuis 1999 et souhaite revenir à l’équilibre d’ici la mi-décennie.

Source : GM Authority

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.