Conduisez dans l’étendue sauvage d’Islande

Vous êtes à la recherche d’une expérience authentique dans l’étendue sauvage, mais vous n’avez pas envie de faire le tour du monde pour la trouver ? Alors mettez votre permis de conduire dans vos bagages et direction l’Islande. Un périple en voiture sans chauffeur sur ses routes désertes et tortueuses est l’idéal pour découvrir ce royaume magique de glace et de feu que ce pays – le moins peuplé d’Europe – a à offrir. Au départ de Reykjavik, la capitale, voici quelques-uns des itinéraires qui vous apporteront les expériences les plus enrichissantes.chevrolet_aveo

Le Cercle d’Or et la côte Sud

Accordez-vous quatre jours pour faire ce circuit sensationnel et visiter le parc national de Thingvellir, où vous pourrez vous promener dans l’immense fossé d’effondrement – la faille de Thingvellir – à cheval entre Amérique et Europe. Allez aussi voir Gulfoss et sa chute d’eau spectaculaire, haute de 32 mètres et composée de deux larges cascades qui plongent dans une fissure tellement étroite que, de la route, on a l’impression qu’elle disparaît simplement.

Puis cap au sud vers la péninsule de Dyrhólaey. Là vous contemplerez d’un regard admiratif les colonnes de basalte qui surgissent de façon dramatique de l’océan, et dans le lointain, le glacier de Mýrdalsjökull qui recouvre un volcan dont les éruptions spasmodiques déclenchent des inondations cataclysmiques.

Les fjords de l’ouest et la péninsule de Snaefellsnes

Dirigez-vous vers le nord sur la Route 1, puis bifurquez pour découvrir la majesté fumante de Deildartunguhver, la source d’eau la plus chaude d’Europe et la cascade Hraunfossar, de 900 mètres de long, formée de petits ruisseaux qui coulent au-dessus d’un champ de lave. Parcourez les fjords étroits creusés dans la montagne déchiquetée jusqu’au moment où vous atteindrez Látrabjarg – l’une des falaises les plus peuplées d’oiseaux et le point le plus occidental d’Europe. Finalement rentrez par Reykjavik via Snaefellsnes et ses petits villages tranquilles bordés d’îles minuscules.

Islande du Sud

À seulement 24 miles (38,6 km) de Reykjavik, vous parviendrez au site le plus célèbre d’Islande, le Lagon Bleu. Creusé dans un champ de lave naturel, ce bassin chaud, aux vertus thérapeutiques, est riche en minéraux et en micro-organismes réfractaires à la lumière, qui donnent  cette couleur si particulière à son eau. Plus loin au sud-ouest  se trouve la vallée primitive de Haukadalur et Geysir – le geyser le plus ancien, d’après les records, dont les salves d’eau et de vapeur sont provoquées par les mouvements sismiques. D’une superficie de  8 400 km2, le parc national de Skaftafel vous émerveillera avec sa végétation luxuriante, ses icebergs, ses canyons, ses vallées, ses rivières glacées  et ses tunnels et arches de glace.

Retour à la case départ

Des voyages plus courts, comme des séjours de 7 à 10 jours sur la route périphérique pittoresque d’Islande, vous feront découvrir les merveilles de la nature. Tel le lagon glacé de Jökulsárlón à l’est, qui a servi de décor au film Meurs un autre jour où l’on peut voir des phoques nager entre les icebergs, et le lac Mývatn – entouré de piliers et de cheminées volcaniques – qui grouille d’oiseaux aquatiques. Sans oublier le petit port de Húsavik, capitale européenne d’observation des baleines.

game_chevroletOu organisez votre propre itinéraire

Les petites voitures familiales sont conçues pour faire un grand nombre de kilomètres tout au long de l’année. Mais si vous visitez l’Islande en hiver, ou si vous vous rendez dans les régions les plus éloignées du pays, en dehors des sentiers battus, un 4×4 est essentiel. En route pour l’aventure, vous trouverez une grande variété d’hôtels, de maisons d’hôtes et de gîtes, généralement disponibles au dernier moment. Il ne tient donc qu’à vous de suivre les routes les plus fréquentées ou d’organiser votre propre itinéraire.

Laisser un commentaire