Comment se porte le marché de l’automobile ?

Crédit photo © Reuters

Vous vous demandez si c’est la bonne période pour acheter une voiture. Il semblerait que oui. D’après les spécialistes de l’automobile, il semblerait que les chiffres soient très encourageants. Voici les dernières tendances qui semblent se confirmer en 2019.

Le nombre d’immatriculations en hausse

Cette année 2018, d’après le comité des constructeurs français d’automobiles, le nombre d’immatriculations a augmenté de 3,26 % en 2018 par rapport à l’année précédente avec 2 632 607 véhicules neufs immatriculés. Quatre véhicules sur cinq sont des véhicules particuliers. En 2019, on voit que les chiffres suivent la même courbe que l’année dernière avec toutefois une légère baisse en avril dernier. En ce début d’année 2019, il semblerait que les véhicules professionnels ont davantage le vent en poupe. La tendance est à confirmer dans les prochains mois.

Un marché de l’occasion en légère baisse

Actuellement, l’État a mis en place plusieurs dispositifs de prime à l’achat pour inciter les Français à investir dans des véhicules neufs. Il est donc normal de constater que le marché de l’occasion a enregistré une légère baisse de 1,7 % en 2018. Néanmoins, on ne peut pas pour autant affirmer que le marché de l’occasion soit vraiment en danger. Sur des sites spécialisés comme Autosphere, on s’aperçoit que les véhicules à la revente de moins de trois ans sont très recherchés, notamment en ce qui concerne les Berlines et les SUV. Les concessionnaires comme les professionnels de la reprise automobile proposent des offres très avantageuses aux automobilistes qui souhaitent revendre leur ancienne voiture.

Les voitures qui ont la côte en 2019

Parmi les véhicules les plus vendus en France durant l’année 2018 il semblerait que les constructeurs français ont la côte auprès des automobilistes français. Sur la première marche du podium se trouve la Renault Clio IV, suivie par la Peugeot 208 et la 308. Quand on observe l’ensemble du classement, on s’aperçoit que les 10 véhicules les plus vendus sont fabriqués par les grandes marques françaises Renault (y compris Dacia), Citroën et Peugeot. Cette année, les voitures qui ont particulièrement la côte sont les citadines, très à l’aise en milieu urbain et les SUV désormais devenus la voiture familiale par excellence.

Que deviennent les véhicules Diesel ?

La mauvaise réputation des véhicules Diesel et leurs méfaits pour l’environnement poussent les consommateurs à laisser de côté ce type de voitures au profit des véhicules essence, électriques, ou encore ceux qui roulent au bioéthanol. De plus, le prix du carburant va être équivalent à celui de l’essence et certaines agglomérations prévoient de limiter la circulation des voitures roulant au diesel voire de les interdire tout simplement dans les centres-ville. D’ailleurs, vous vous apercevrez que dans les villes qui appliquent le classement des véhicules avec les vignettes CRIT’Air essaient de minimiser leur impact écologique en cas de pic de pollution.

La hausse des voitures non polluantes

D’après les derniers chiffres publiés sur le site web du comité des constructeurs français d’automobiles, il semblerait que la vente de véhicules hybrides ou tout électriques ait augmenté de 30 % au 1er trimestre de 2019 en comparaison des chiffres du premier trimestre de 2018. Cette tendance devrait se confirmer sur le reste de l’année, car elle est encouragée par une importante prime à l’achat pour inciter les particuliers et les professionnels à la transition écologique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.