VSP : A quel âge peut-on commencer à conduire ?…

coupe-premium-aixamSi vous êtes un jeune amateur de voiture et que vous vous posiez la question, sachez que vous pouvez vous mettre au volant dès 14 ans. Attention cependant car cela ne peut se faire que sous certaines conditions. Voici justement ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Peut-être ne se le saviez-vous pas, mais depuis novembre 2014, la réglementation a changé. Il est en effet permis, depuis cette date, d’effectuer un apprentissage de la conduite dès l’âge de 14 ans. Avec ce changement, vous avez donc de quoi vous mettre à la conduite en toute légalité, le tout sans avoir à le cacher vos parents. Ne vous enthousiasmez cependant pas trop vite, effectivement, à cet âge, vous ne pourrez-vous mettre qu’au volant d’une voiturette.

Conduire la grosse cylindrée de vos rêves à 14 ans, ce n’est donc pas pour tout de suite. Toutefois, pour vous exercer, une voiturette ou quadricycle léger à moteur, (également appelées VSP ou voitures sans permis) sera toujours un plus. Vous mettre au volant de ce genre de véhicule va effectivement vous permettre de mieux vous préparer pour le futur. Une voiturette va notamment vous aider à gagner en expérience. De quoi par exemple réussir le code de la route ou l’examen du permis de conduire beaucoup plus aisément.

Mais pour quoi une voiturette ?

Si vous vous demandiez également pourquoi est-ce autorisé de se mettre au volant d’une VSP dès 14 ans, sachez que les raison en sont simples. Cette décision a été prise par les autorités afin notamment de réduire les risques d’accidents le plus souvent constatés avec les deux-roues motorisés. Selon les responsables, ceux-ci sont en effet jugés plus dangereux qu’une voiturette. Avec un véhicule à 4 roues, l’on est effectivement obligé de se comporter comme dans une voiture normale. En cas d’embouteillages, l’on reste tranquillement dans sa file. Chose que l’on ne ferait certainement pas avec un deux roues. L’on est donc plus responsable en voiturette estime-t-on…  C’est notamment pour ces motifs que les autorités ont donc changé les règles. De plus, avec une VSP, il faut savoir que la vitesse est limitée à 45 km/h.

A noter que ces véhicules ne peuvent également circuler qu’en milieu urbain. Pour information la loi interdit leur interdit aussi de circuler sur les voies rapides et les autoroutes. Néanmoins, malgré ces quelques inconvénients, il faut retenir que conduire une VSP n’est pas si désagréable.coupe-s-aixam

Comme dit précédemment, il y a d’ailleurs toujours de bons côtés. L’un des plus importants est par exemple le fait que le conducteur puisse bénéficier de plus d’expérience avant de se mettre au volant d’une vraie voiture. En outre, conduire une VSP sera un excellent moyen de s’habituer à la conduite et ainsi mieux aborder la conduite accompagnée. Effectivement, dès 15 ans, vous pourrez vous mettre au volant d’une vraie voiture, accompagné bien sûr d’un adulte. Pour répondre à la question est ce qu’une VSP à 14 ans en vaut donc la peine, l’on peut dire que cela est effectivement le cas. Les avantages à en tirer sont nombreux, de quoi permettre de fermer les yeux sur les quelques incontinents.

Envie de vous lancer ?

Si vous êtes donc décidé à opter pour une voiture sans permis pour débuter votre apprentissage de la conduite, voici quelques informations utiles :

Sachez par exemple que vous pourrez acquérir un véhicule de ce type partir de 9.000 euros. Vous pourrez également trouver de bonnes affaires sur le marché de l’occasion. Dans ce cas, les VSP pourront se négocier à partir de 5.000 euros. L’option location pour une courte ou pour une longue durée est également envisageable chez certains concessionnaires. Enfin, autre point à ne surtout pas négliger : l’assurance. En effet pour rouler, une assurance est également obligatoire, même avec une VSP. Assurance auto au tiers ou alors assurance auto tous risques… pensez à bien vous renseigner. Les offres sont aussi diverses qu’attrayantes.

Laisser un commentaire