Trouver une assurance automobile à votre mesure

assurance-jeune-conducteurVous êtes jeune, et vous êtes sur le point d’obtenir votre permis de conduire. Vous devrez donc souscrire à une assurance automobile. Cependant compte tenu de votre âge (18-25 ans), les assureurs vous classeront dans la catégorie « jeunes conducteurs ». De ce fait, durant les 3 premières années de conduite, vous serez probablement soumis à une couverture à tarif des plus élevés. Les chiffres jouent en effet contre vous car selon les statistiques, les jeunes conducteurs seraient à eux seuls impliqués dans près de 22% des accidents mortels de la route… Pas de panique cependant car des solutions existent pour réduire la note.

Des débuts compliqués

Posséder son propre véhicule implique certaines obligations. Sachez ainsi que pour commencer, vous devrez d’abord souscrire à une assurance en tant que titulaire de la carte grise. Cette action entrainera cependant l’application d’une surprime, celle-ci étant systématiquement appliquée par les assureurs surtout lorsqu’il s’agit de jeunes conducteurs.

En général cette surprime est de 100% au cours de la première année d’assurance, soit quasiment le double de la prime applicable à un assuré normal. Pour la seconde année d’assurance elle passera à 50% pour enfin, au cours de la troisième année passer à 25%. Ces réductions se feront cependant à une condition : ne pas avoir été impliqué dans un accident responsable. Heureusement, à partir de la quatrième année (année où vous ne serez alors plus considéré comme jeune conducteur) cette prime disparaitra. Vous deviendrez ainsi un assuré classique, profitant des mêmes tarifs que tout le monde.

Pour réduire la facture cependant, des solutions existent. Ainsi sachez que prendre des cours de conduite accompagnée dès vos 16 ans sera l’une des premières. En prenant ces cours, vous gagnerez en effet de l’expérience et serez ainsi considéré comme moins « à risque » par les assureurs qui vous feront alors profité d’une prime minorée au cours de la troisième année à savoir : 12,5% au lieu de 25. Cependant si vous avez déjà plus de 16 ans alors voici les autres astuces pour bénéficier d’une assurance à votre mesure.

Tout d’abord : Optez pour une petite cylindrée.

Les prix proposés par les assureurs varieront en effet selon le modèle et la puissance de votre véhicule. Aussi avec une petite cylindrée, vous bénéficierez des tarifs les moins chers. Par ailleurs pour vos débuts, envisagez d’opter pour les formules de base. Le plus souvent elles seront suffisantes sans pour autant être couteuses à l’instar de la formule au tiers, proposée par presque tous les assureurs.

Optez ensuite pour l’assurance personnelle du conducteur la plus adaptée.

Même en choisissant une formule au tiers, n’oubliez donc pas de vous assurer que celle-ci vous fera profiter d’une assurance personnelle du conducteur dont le plafond d’indemnisation vous suffira. 200.000 euros seront notamment suffisants pour couvrir les sinistres graves mais selon vos capacités des contrats à partir d’1 millions d’euros pourront aussi vous être proposés.

Choisissez avec soin les options.

Selon vos besoins réels, la situation et la fréquence d’utilisation de votre véhicule, optez uniquement pour les options qui vous seront réellement indispensables. Si vous utilisez votre voiture tous les jours, sur des trajets à risque par exemple, souscrire à une formule proposant des options plus protectrices pourra se montrer des plus judicieux même si vous devrez y mettre le prix. En cas d’accident ou de sinistre, vous pourrez ainsi économiser un peu plus d’argent. Avec votre formule au tiers, entre une couverture contre le vol, contre la dégradation, les incendies ou autres… identifiez donc celles qui vous seront utiles sachant que toutes auront un prix susceptible de faire gonfler votre facture.

En cas d’accident mineurs, restez discrets

Rien ne vous obligera en effet à déclarer les petits incidents type rayures, carrosserie cabossée, feu cassé ou autres sinistres sans gravité dont vous seriez responsable. Dans ces cas, préférez donc prendre en charge les couts relatifs aux petites repartions et évitez de les déclarer à l’assurance. Ainsi, vous éviterez les malus et surtout, si ces petits accidents surviennent durant les 3 premières années, vous éviterez de perdre votre opportunité de réduction de surprime.

Enfin, avant de choisir effectivement votre assureur ou votre formule, faites jouer la concurrence.

Les prix pourront en effet varier d’un assureur à l’autre. Une même formule pourra ainsi avoir des prix différents, tout comme les options pourront vous être facturées différemment d’un contrat à l’autre. Aussi pour être sûr de trouver les tarifs les plus avantageux, pensez à utiliser un comparateur d’assurance automobile sur internet : le meilleur moyen pour trouver l’assurance qui répondra le mieux à vos besoins et qui, conviendra surtout à votre budget.

2 thoughts on “Trouver une assurance automobile à votre mesure

  1. Je vous remercie vraiment pour vos précieux conseils car c’est vraiment très important et cela me facilitera la vie ! D’ailleurs, je vais en faire part à toutes mes connaissances !

Laisser un commentaire