Le Swincar, petit, électrique et passe partout !

Swincar-araignee-electrique-voiture-francaise_2Avec nos gros 4×4 actuels, il nous est possible de nous aventurer sur des terrains plutôt difficiles. Equipés de nos grosses roues il reste cependant certains obstacles que nous ne parvenons à franchir. Avec la Swincar, c’est une toute autre histoire. Bien que petit en effet cet engin nous surprendra de par ses étonnantes capacités de franchissement : de quoi rendre jaloux le plus performant des 4×4 du moment.

En termes de tout terrain, nous nous sommes toujours basés sur l’idée suivante : Pour pouvoir franchir des obstacles, il suffit d’équiper un véhicule de grosses roues et de le surélever. Certes, ce concept marche mais rencontre tout de même des limites. C’est justement pour dépasser ces limites que le Swincar a été conçu.

Développé par Mecanroc (une société française) : cet engin incarne donc une nouvelle innovation. Aussi surprenant qu’efficace il fera en effet preuve de capacités de franchissement incroyables malgré ses pneus : presque similaires à ceux un vélo. Sa petite taille fera également l’une de ses particularités en plus du fait d’être électrique et de disposer d’un châssis entièrement articulé.

Plus de détails :

En y regardant de plus près, vous constaterez donc la présence d’une nacelle où prendra place le conducteur. Celle-ci sera reliée aux quatre roues via plusieurs bras articulés. Un axe situé au-dessus du centre de gravité permettra de suspendre cette nacelle, rendant ainsi possible un mouvement pendulaire de l’engin dans les virages. Comme sur une moto, le pilote aura donc la possibilité de se pencher en abordant les courbes…

Le Swincar a également été équipé de trains roulants : Ces derniers étant articulés longitudinalement et transversalement pour pouvoir conférer à l’engin la capacité de venir à bout de tout type de relief. Le débattement de suspension est donc rendu énorme, de quoi permettre au petit véhicule de réaliser des prouesses sur différents type de terrains et face à des obstacles à première vue infranchissables.Swincar-araignee-electrique-voiture-francaise

Avec sa garde au sol (25 cm), la nacelle touche parfois le sol. Ce qui n’empêchera cependant pas le Swincar d’évoluer sans difficultés grâce à ses moteurs électriques intégrés dans les moyeux de roues. Quatre roues directrices peuvent d’ailleurs être disponibles (en option) pour des performances encore plus accrues.

En termes de moteurs justement : deux choix seront possibles. L’un, de 1 kW et l’autre de 1,5 kW. Avec ces moteurs intégrés dans les moyeux de roues : pas de transmission nécessaire donc pour faire avancer le Swincar et ses 150 kg… d’où également la possibilité de cette structure rappelant étrangement une araignée (à 4 pattes).

Le Swincar peut donc être catégorisé dans la catégorie des quadricycles légers : les moteurs 1KW totalisant en effet une puissance totale de 4 kW. Vous pourrez ainsi le conduire sur route sans permis. Toujours en cours d’homologation, pour alimenter les batteries de cet engin, deux options vous seront également proposées : une batterie lithium-ion de 2 kWh et une de 4 kWh. Cette dernière vous fera notamment profiter d’une autonomie de 4 h avec en bonus un système de récupération d’énergie au freinage et en descente proposé de série.

Pour profiter des plaisirs procurés par le Swincar plus longtemps : une batterie de 6 kWh devrait également être proposée avec plus tard une version 2 places. Tout ceci aura bien sûr un prix à savoir un tarif de base d’environ 10.000 €…

Laisser un commentaire