Quelques conseils pour préparer votre voiture à affronter l’hiver

En hiver, la neige, le verglas et le froid peuvent mettre votre voiture à rude épreuve. Pour pouvoir affronter cette saison dans les meilleures conditions, il convient donc de la préparer comme il se doit. Justement, pour ce faire, voici quelques petits conseils.

Vérifier l’état de votre bloc moteur

En plein hiver, tomber en panne au milieu de nulle part est une chose que vous ne souhaitez certainement pas. Pour éviter que cela se produise, mieux vaut donc prendre vos précautions. La première à faire est alors de procéder à une vérification complète de l’état de votre moteur. Si possible, faites appel à un professionnel afin de vous assurer du bon fonctionnement de tous éléments de votre bloc. Outre les vérifications, mises au point et réparations qu’effectuera votre mécano, voici sinon quelques points dont vous pourrez vous occuper vous-même.

Contrôler le niveau de tous vos liquides

Pour commencer, vérifiez le niveau de tous vos liquides. Contrôlez le niveau de votre huile moteur, celui du liquide de refroidissement, sans oublier celui du lave-glace. Tous ces liquides sont effectivement essentiels au bon fonctionnement de votre véhicule. En hiver, évitez à tout prix que leur niveau ne soit trop bas. Mettre ces liquides à leur niveau maximum est même vivement conseillé. Pour être paré à toute éventualité, il est par ailleurs recommandé de toujours en emporter avec soi.

Bien nettoyer votre vitrage

Après avoir emmené votre voiture chez le garagiste pour une révision, pour être parée pour l’hiver, pensez en outre à bien nettoyer ses vitres. En effet, une mauvaise visibilité due à la saleté de ces dernières peut largement accroitre les risques d’accidents. Aussi, ne négligez jamais leur propreté. Pour vous permettre d’avoir une bonne visibilité sur la route, nettoyez avec soin et régulièrement la face interne de votre pare-brise. Faites de même avec tout le reste du vitrage. Une fois propres, vos vitres accrocheront moins la buée. Par ailleurs cela vous évitera les effets de halo face aux reflets du soleil sur une route mouillée ou aux lumières des autres voitures. Et tant qu’à y être, pensez à procéder à un petit nettoyage de vos phares, rétroviseurs et lames d’essuie-glaces. N’oubliez pas de tester leur bon fonctionnement. Et en cas de problème que vous pourriez résoudre vous-même, n’hésitez pas à retourner chez votre garagiste.

Vérifier la pression et l’usure de vos pneus

Outre le fait d’avoir des vitres bien propres, un autre point à vérifier pour rouler dans les meilleures conditions en hiver est la pression de vos pneus. Effectivement, il faut savoir que dès lors que la température diminue, cette pression baisse. Il est donc nécessaire de la contrôler régulièrement afin de la remettre au bon niveau avant de vous mettre en route. Vérifiez également l’état de vos pneumatiques. La profondeur de leurs sculptures est ici très importante. Si vos pneus sont trop lisses, ils risquent de ne pas pouvoir éliminer comme il se doit l’eau sur les routes. Leur adhérence risque elle aussi d’être mauvaise. Si possible, il est sinon conseillé de remplacer vos pneus par des pneus hiver. Effectivement, ces derniers ont généralement une meilleure adhérence par rapport à vos pneus habituels. Ils ont spécialement été conçus pour offrir une meilleure tenue de route et des freinages plus efficaces dans les conditions hivernales. Une fois l’hiver passé, si vos anciens pneus sont toujours en état, vous pourrez toujours les réutiliser.

En plus de vos pneus n’oubliez également pas de vérifier votre batterie. Avec la baisse des températures, celle-ci peut en effet aussi être affectée. Alors qu’elle peut être beaucoup plus sollicitée, notamment par l’usage des feux de croisement ou le dégivrage de lunette arrière, le froid peut davantage réduire sa capacité. Les risques qu’elle lâche en hiver se retrouvent donc d’autant plus importants. Si votre batterie a déjà montré des signes de faiblesse avant que la saison ne pointe le bout de son nez, il pourrait ainsi être judicieux de la remplacer. Si elle a plus de cinq ans, n’hésitez surtout pas à la changer. Cela est toujours mieux que de se retrouver en panne au moment où l’on s’y attend le moins.

Laisser un commentaire