Quelles sont les tendances du marché de l’automobile en 2019 ?

Ces derniers mois, le marché de l’automobile a subi de grosses mutations. 2018 a commencé par un scandale autour des voitures diesel, accusées d’être extrêmement polluantes et s’est clôturée sur l’essor des véhicules électriques qui séduisent de plus en plus d’automobilistes citadins. Faisons le point sur les tendances du marché de l’automobile en 2019 !

La LOA : grande tendance du marché de l’automobile en 2019

Si le marché de la voiture d’occasion connait déjà un grand engouement, l’arrivée en 2019 de la LOA (location avec option d’achat) sur les véhicules d’occasion risque de fortement changer le marché et le quotidien des automobilistes.
En effet, la LOA et le leasing de voiture sans apport, consistent à signer un contrat de location de voiture à durée déterminée au terme duquel l’automobiliste a la possibilité d’acheter le véhicule ou d’en changer selon ses envies.

Certains sites internet, tels que Vivacar.fr, surfent sur cette tendance du leasing de voiture d’occasion et mettent à la disposition des conducteurs des véhicules de différents concessionnaires. Il s’agit donc de plateformes qui mettent en relation les personnes désireuses d’acquérir une voiture en leasing avec des concessionnaires qui proposent différents véhicules d’occasion. L’avantage de ce genre de plateforme étant de proposer un très large choix de voitures pour les clients qui recherchent des modèles précis ou des marques en particulier.

Le marché de l’auto face à la nécessité de rouler vert

On nous le rappelle chaque année : à défaut d’arrêter d’utiliser la voiture dans nos déplacements quotidiens, l’industrie automobile doit travailler sur des modèles moins polluants et respectueux de la planète.
Cette obsession du « rouler propre » est telle que les ventes de véhicules diesel ont largement reculé l’année dernière. Si les voitures diesel représentaient 41% des ventes du marché automobile en 2018, elles ne représentent plus que 34% des ventes en janvier 2019. Une tendance qui profite aux voitures à essence dont les ventes ont augmenté en un an, mais aussi aux voitures électriques qui se montrent beaucoup plus ergonomiques et faciles d’utilisation. En France, 3 059 modèles « zéro émission à l’échappement » ont été vendus en janvier 2019.

Notre pays fait face à une prise de conscience progressive de la nécessité de rouler de manière écologique. Elle est cependant jugée trop tardive par certains scientifiques, même si avec 1 523 demandes d’immatriculations en janvier 2019, le marché automobile vert enregistre une augmentation de plus de 100% par rapport aux 715 immatriculations de janvier 2018.

La prime à la conversion, un argument pour rouler mieux en 2019

Face à cette urgence écologique, et dans un souci de relancer un marché de l’automobile à faible croissance, l’État a mis en place une prime à la conversion incitant les automobilistes à changer de véhicule pour un modèle récent, et donc moins polluant.

Si cette prime à la conversion ne s’adressait jusqu’à présent qu’aux véhicules neufs, elle va également s’ouvrir en 2019 au marché de l’occasion. Pouvant aller de 1 000€ à 5 000€, cette prime encourage la reprise de véhicules d’occasion et permet, ainsi, de limiter la production de nouvelles voitures respectueuses des normes d’émission de Co2.

Pour découvrir si vous êtes éligible à la prime à la conversion, rendez-vous sur cette page du site Autoplus.fr.

Loin d’être le seul avantage dont peuvent bénéficier les particuliers sur le marché de l’occasion, la prime à la conversion peut être doublée avec une surprime de conversion. Celle-ci peut ajouter jusqu’à 5 000€ à la prime initiale. Cette surprime s’adresse à ceux qui font la reprise d’un véhicule électrique d’occasion.

Pour les habitants de Normandie et des Bouches-du-Rhône, un surbonus régional a été mis en place pour ceux qui font l’acquisition d’un véhicule léger ou d’un véhicule utilitaire léger 100% électrique, hydrogène ou GNV, à condition de le garder 3 ans.

Ces nombreux bonus et primes peuvent être obtenus ensemble afin de compenser réellement le coût de l’occasion. L’année 2019 sera donc l’année du marché de l’occasion et du leasing d’occasion !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.