Nouveautés et prix du contrôle technique en 2018

Vous en avez certainement déjà entendu parler : à partir de mai 2018, nous aurons droit à quelques changements concernant le contrôle technique. Le nouveau dispositif va en effet renforcer les contrôles sur de multiples points. Dorénavant 132 seront à vérifier au lieu de 123 actuellement. Tous ces points couvriront plus de 600 défaillances éventuelles. Le contrôle technique durera donc plus longtemps. Bien évidemment, cela entrainera une hausse du prix. Pour payer votre contrôle technique moins cher, voici donc quelques conseils à appliquer avant le 20 mai prochain.

Nouveau contrôle technique : ce qui va changer à partir de mai 2018

A partir du 20 mai 2018, le nouveau contrôle technique va donc entrer en vigueur ! Celui-ci va apporter de nombreux changements par rapport à aujourd’hui. Effectivement, il va se raffermir, notamment sur de nombreux points relatifs à la sécurité. Seront ainsi contrôlés avec plus de minutie: vos pneus, vos freins, votre éclairage, votre équipement ou encore votre direction… En tout 132 points couvrant 606 défaillances potentielles seront à vérifier. Et contrairement à ce qui se fait aujourd’hui, trois catégories de défauts pourront désormais être mentionnées sur le rapport de contrôle technique. Ces trois catégories de seront les défaillances mineures, les défaillances majeures et les défaillances critiques.

Les défaillances mineures seront ainsi au nombre de 139 (230 auparavant). Sur le rapport, elles pourront être signalées, sans entrainer pour vous une obligation de réparation. Par contre, les défaillances majeures, au nombre de 340 (177 pour les règles actuelles) pourront vous obliger à effectuer une réparation et à passer par une contre-visite. Dans ce cas, comme à l’accoutumée, vous aurez 2 mois pour repasser au centre. Pour ce qui est des défaillances critiques (au nombre de 127), celles-ci auront pour conséquence une immobilisation de votre véhicule. Eh oui, avec le nouveau contrôle technique, si une ou plusieurs défaillances critiques sont constatées, il vous incombera désormais d’effectuer les réparations dans la journée. Le cas échéant, vous ne pourrez plus circuler avec votre véhicule.

Des changements qui impacteront sur les prix

Pour rappel, cet élargissement de l’inspection a été décidé dans but de se conformer aux nouvelles normes européennes. L’objectif à termes est de faire en sorte que le contrôle technique soit identique dans toute l’Europe. Cependant, avec autant de changements, une augmentation de la durée d’examen deviendra inévitable. Ainsi, à partir du 20 mai, le prix du contrôle technique risque d’être revu à la hausse. Selon les experts, une augmentation de l’ordre de 20% est à prévoir. Au lieu de 67 euros en moyenne (tarif estimé aujourd’hui), passer le contrôle technique pourrait donc désormais coûter dans les 80 euros. Qui plus est, il ne faut pas oublier qu’en France, le coût du contrôle n’est pas réglementé. Les centres pourront librement fixer leurs prix. Aussi, pour vous éviter de payer trop cher votre contrôle technique, pensez dès maintenant à anticiper …

Pour ce faire, vous pouvez par exemple avancer votre passage au centre de contrôle de quelques semaines ou quelques mois. Vous pourrez alors bénéficier des modalités encore en vigueur actuellement. Néanmoins, beaucoup songeront à faire de même. De ce fait, attendez-vous à ce que les centres soient pris d’assaut, surtout à l’approche du mois de mai. Avant de passer au contrôle technique, pensez sinon à profiter des quelques semaines restantes pour effectuer toutes les réparations dont pourraient avoir besoin votre véhicule. Assurez-vous de mettre toutes les chances de votre côté pour qu’aucune défaillance ne soit constatée lors de l’examen. Vérifiez votre système de freinage, vos pneumatiques, votre suspension, et votre direction. N’oubliez pas l’éclairage, et tous les équipements de sécurité. Enfin, avant de choisir votre centre, renseignez-vous toujours sur les prix pratiqués. Les différences peuvent être significatives. Comparez donc soigneusement les offres. N’hésitez surtout pas à faire jouer la concurrence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.