MPM Erelis : La petite sportive Française low-cost

Vous avez toujours rêvé de posséder une petite sportive sans pour autant dépenser une fortune? Dans ce cas, L’MPM Erelis est faite pour vous !

MPM : le constructeur Français qui peut vous aider à réaliser votre rêve 

Aujourd’hui, le nom MPM ne vous dit peut-être pas grand-chose. Normal, MPM Motors est un constructeur français qui n’est arrivé sur le marché que récemment. Toutefois, il à savoir que celui-ci a déjà beaucoup fait parler de lui. Pour cause, il a été à l’origine d’une petite sportive du nom de PS160. Vous ne connaissez pas ce modèle ? Pas de soucis. Voici quelques informations à son sujet.

Sachez que la PS160 est une voiture au look plutôt réussit. Assemblée dans une usine située à Trappes, elle a l’esprit sportif. Mais ce qui la caractérise le plus, c’est certainement son coût. En effet, son prix d’appel n’est que 12.990 euros. Hélas, la PS160, c’est aussi une voiture avec un gros défaut. Effectivement, il faut savoir qu’elle a été équipée d’un moteur très polluant. Ainsi, elle est victime du malus maximal en France (10.500 euros). Après immatriculation on vous laisse donc calculer son prix…

Heureusement, il faut également savoir que l’objectif d’MPM est de proposer des modèles low-cost, ayant pourtant un look séduisant. Le prix final de sa PS160 étant donc en total contradiction avec sa philosophie, ce constructeur a donc décidé de vite rectifier le tir. Pour ce faire, il a récemment présenté un nouveau modèle. Il s’agit de l’MPM Erelis : la nouvelle petite sportive française que vous pourrez désormais posséder, sans vous ruiner.

L’MPM Erelis : Une PS160 mais en beaucoup mieux ! 

Concernant cette MPM Erelis, il s’agit donc d’une évolution de la PS160. Ce qui change, c’est que ce coupé quatre-portes est équipé d’un tout nouveau moteur. Eh oui, à la place de son très polluant bloc quatre cylindres 1,6 litre atmosphérique de chez Mitsubishi, il adopte désormais un bloc de trois cylindres essence 1,2 litre PureTech. Ce moteur est d’origine PSA. Associé à une boîte manuelle à six rapports (elle aussi de chez PSA), il développe 130 chevaux. Grâce à cette motorisation plus modeste, fini donc le problème du malus pour cette MPM Erelis. Ses niveaux d’émissions de CO2 ne devraient plus dépasser les 120 g/km. A noter toutefois que son prix de base est maintenant un peu plus élevé. Pour pouvoir l’acquérir, il faudra en effet compter un peu plus de 16.400 euros, coût de l’ensemble moteur-boîte PSA oblige…

N’empêche, comparée à sa devancière, et à d’autres modèles, cette MPM Erelis reste financièrement plus avantageuse. Si celle-ci vous intéresse, rendez-vous vite sur le site du constructeur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.