Mercedes n’abandonnera pas son V12… pour l’instant

La décennie 2010 ne sera pas celle de l’abandon des motorisations V12 chez Mercedes. Le patron de la division AMG l’a réaffirmé récemment.

mercedes sl amg

A un moment où petites motorisations et autres moteurs électriques sont au premier plan, les grosses motorisations ne sont pas quant à elles en odeur de sainteté. Soumises à des taxes croissantes, les grosses cylindrées pourraient faire profil bas et donner leur dernier coup de démarreur. Pas chez Mercedes, ou le choix de le persévérer dans ces modèles voraces est assumé. C’était notamment le cas récemment lorsque le 4×4 Classe G de la marque a été doté d’un surpuissant moteur V12 biturbo mis au point par AMG pour déplacer sa lourde carrosserie. AMG dont le patron a déclaré cette semaine que le V12 ne sera pas abandonné dans les années à venir et continuera à équiper les modèles de la gamme sportive Mercedes. Le V12 est notamment utilisé pour les Mercedes de Classe S ou SL. Plus que des motivations économiques, c’est donc probablement aussi le prestige de la marque et de ses modèles sportifs qui est en jeu, la transition vers des moteurs plus modestes (downsizing) ne pouvant se faire trop rapidement.

A travers l’exemple de Mercedes se pose la question de l’avenir des grosses cylindrées en règle générale à un moment où le critère de la performance est mis dos-à-dos avec celui de l’efficacité énergétique poussant vers de plus petits moteurs. Les deux ne sont pourtant probablement pas incompatibles : les véhicules à grosses motorisations s’adressent bien souvent à des passionnés avides de performance, de vitesse et d’un confort de conduite. Ils restent en conséquence une niche limitée mais qui trouvera toujours preneur. A condition que les normes de plus en plus strictes ne viennent pas dissuader définitivement de produire des modèles comme le Mercedes Classe G. Car si le V12 n’est pas abandonné chez Mercedes, ce n’est pas le cas du V8 atmosphérique, par exemple, preuve d’un questionnement croissant chez les constructeurs sur ce type de cylindrées.

Selon vous, à l’heure de l’écologie, doit-on condamner ou pas les grosses motorisations?

Un commentaire à propos de “Mercedes n’abandonnera pas son V12… pour l’instant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.