La LOA booste le marché de l’automobile

Crédit auto : la LOA commence l’année en hausse

Bonne nouvelle. Le marché de l’automobile repart à la hausse. Outre des offres de plus en plus intéressantes, cette hausse s’explique également par des crédits auto attractifs, et notamment la LOA.

C’est quoi ?

LOA pour location avec option d’achat. Rien de plus simple à comprendre. Vous ne souhaitez pas acheter tout de suite votre voiture… souvent pour des raisons financières. Vous pouvez aujourd’hui avoir recours à des options différentes que celle du crédit auto classique : le leasing ou le crédit-bail. Deux mots qui désignent une seule et même chose mais que l’on utilise soit pour les particuliers soit pour les entreprises.

Comment ça marche ? Vous passez un contrat avec un organisme et payez des mensualités pendant 2 à 5 ans. Au bout de cette période, vous avez le choix entre acheter votre véhicule ou (pourquoi pas) reprendre une nouvelle LOA. Ce qui permet, soit dit en passant, de changer régulièrement d’auto. On inclut souvent dans ce type de contrat  une prestation d’entretien et ou de maintenance du véhicule.

Beaucoup d’avantages, beaucoup de flexibilité… Ce qui explique pourquoi les Français sont de plus en plus friands de ce type de prestations. Pour l’année 2017, c’est la première fois depuis six ans que la livraison de voitures particulières dépasse les deux millions d’unités. Le responsable ? Selon Challenges, Le leasing qui a connu une croissance de 5,1% l’année dernière, atteignant un montant global pour 2016 de 500 millions d’euros (plus que le crédit auto classique).

Avantages et inconvénients

N’hésitez surtout à vous informer, à comparer si vous êtes intéressés par le LOA. A titre d’exemple, le site MAAF.fr. Quels sont pour résumer les avantages et les inconvénients ?

La location avec option d’achat est une formule séduisante puisque intermédiaire. En effet, cette dernière représente un compromis intéressant entre être propriétaire de votre véhicule personnel (via notamment le crédit auto classique) et une location (via une location longue durée, par exemple).

Les conducteurs désirant rouler de manière permanente avec un véhicule récent – et donc en bon état général – seront satisfaits. Ils peuvent en effet signer un nouveau leasing tous les deux ans en récupérant et en réinvestissant à chaque fois leur dépôt de garantie. Pour ceux qui ne parviennent pas à se décider sur l’achat, l’option LOA permet également de devenir propriétaire au bout de quelques années, en étant cette fois-ci rassurés sur leurs choix.

La location avec option d’achat a aussi ses contraintes. Certains contrats vous imposent par exemple un kilométrage limité par an. Si l’entretien avec le constructeur fait partie de votre contrat location avec option d’achat, il faut parfois payer un peu plus pour effectuer des révisions régulières et pour réparer votre véhicule. Autre exemple : la société de location peut vous obliger à vous assurer vous-même, mais aussi à choisir un contrat tous risques haut de gamme et donc particulièrement onéreux qui va inclure une garantie contre le vol ou l’incendie avec un remboursement à neuf.

Point noir : alors que vous n’êtes pas propriétaire, le leasing peut être très onéreux – notamment au niveau des mensualités. Si par exemple, votre profil professionnel change, et que votre consommation routière augmente de manière importante en cours de contrat, la note risque d’être salée. Il est donc important de faire ses calculs avant de s’engager.

Des désagréments qu’il faut savoir anticiper car cela va vous revenir au final très cher. Faites donc bien attention à tout vérifier, tout lire et à poser des questions à votre vendeur. Cela vous permet d’éviter les mauvaises surprises !

Laisser un commentaire