Conducteurs sans assurance : dans le collimateur des autorités !

Actuellement, pour dépenser moins et faire quelques économies, certains décident de ne plus assurer leur véhicule. Vous aussi, vous y avez pensé ? Un conseil : oubliez tout de suite cette idée ! Aujourd’hui, il faut en effet savoir que la traque aux conducteurs sans assurance s’est intensifiée. Pour éviter les ennuis et perdre gros, restez donc dans le droit chemin. Souscrivez une assurance auto. Vous verrez, vous n’aurez pas à le regretter.

Un fichier des véhicules non assurés, désormais accessible aux forces de l’ordre

De nos jours, plus 700.000 véhicules circuleraient en France, sans être assurés. En 2018, ce sont plus de 30.800 personnes qui auraient été victimes d’accidents, impliquant des conducteurs sans assurance… Face à ces chiffres alarmants, le gouvernement a donc décidé d’agir. L’an passé, un décret a ainsi été publié, afin d’officialiser la création d’un fichier des véhicules sans assurance. Ce décret est entré en vigueur au mois de juin dernier. Sachez donc que pour les conducteurs sans assurance, il sera dorénavant plus difficile d’échapper aux forces de l’ordre. Eh oui, pour les traquer, ceux-ci utiliseront maintenant cet outil des plus pratiques. A la simple lecture de la plaque d’immatriculation, ils identifieront les véhicules non assurés. Pour les conducteurs sans assurance, l’avenir s’annonce donc plus compliqué. Plus besoin d’un accident pour se faire prendre… un simplement petit contrôle et ce sera désormais une sanction immédiate en cas de défaut d’assurance.    

D’ailleurs, dans le but de mieux lutter contre le défaut d’assurance, il faut savoir que le gouvernement a déjà pensé à une autre solution. Plus précisément, il a été prévu que ce nouveau fichier des véhicules non assurés puisse être associés aux radars, de quoi faire d’une pierre deux coups… Ainsi, si un véhicule se fait flashé pour excès de vitesse, le centre de traitement des amendes de Rennes pourra savoir si celui-ci est assuré ou non. Si défaut d’assurance il y a, le conducteur sera alors sanctionné pour les 2 infractions.

Les sanctions qu’encourent les conducteurs sans assurance

Pour rappel, conduire sans assurance peut coûter très cher. Eh oui, si vous vous faites prendre, c’est une amende de 3.750 euros qui vous attendra. Pour les récidivistes, le montant à payer pourra même dépasser les 7.000 euros. En outre, les conducteurs sans assurance pourraient perdre leur permis de conduire. Leur véhicule pourrait aussi être confisqué, ce qui ne ferait alors que causer une succession d’autres problèmes… Par ailleurs, en cas d’accident grave ayant causé des dommages corporels à autrui, ils se retrouveront dans l’obligation de rembourser le FGAO (le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires, chargé d’indemniser les victimes d’un accident avec un conducteur non assuré). Cela se fera par mensualité, ce qui impactera certainement sur leurs finances.

Vous n’êtes pas encore assuré, ou alors vous ne l’êtes plus ? Dans ce cas, afin d’éviter les problèmes, dès aujourd’hui, agissez. Souscrivez ou renouvelez votre assurance automobile. Pour ce faire, rendez-vous tout simplement sur la toile. Vous y trouverez très vite l’offre la plus adaptée à vous besoin. Formule tiers, tiers + vols et incendie, ou encore formule tous risques, sur des sites tels que apreva.fr, par exemple, vous n’aurez que l’embarras. Par ailleurs, en ligne, sachez que réaliser votre devis sera rapide et gratuit… N’attendez donc plus. Lancez-vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.