Borgward : la marque revient sur le marché allemand !

Borgward, voilà une marque qui ne vous dit certainement pas grand-chose. Effectivement, celle-ci a fait faillite en 1961. Aujourd’hui toutefois, elle revient sur le marché allemand, avec notamment un SUV, baptisé BX7.

Un retour après plus de 50 ans d’absence.

Pour la petite histoire, la marque allemande Borgward fut créée 1933. Elle était alors connue pour ses modèles tels que l’Arabella (1950) ou encore la GP 1100 (1958). Cependant, elle fit faillite en 1961. Elle tomba alors quelque peu dans l’oubli, jusqu’en 2015. En effet, c’est cette année que son retour avait été annoncé au Salon de Genève, avec la présentation d’un coupé à savoir l’Isabella. Par la suite, elle fit de nouveau parler d’elle au Salon de Francfort. Y était alors présenté le BX7 : un SUV qui aujourd’hui, marque le retour officiel de la marque sur le marché allemand.

Effectivement, il faut savoir que jusqu’ici, les modèles de Borgward n’étaient commercialisés qu’en Chine. Désormais, ils seront proposés à la clientèle allemande, avec pour commencer, un SUV, destiné à concurrencer le X3 et le Q5. Pour cause, avec ses 4,71 m de long, le BX7 ressemble assez au Q5. Inutile toutefois de les comparer davantage. Eh oui, on reste ici sur un BX7 très proche de la plupart des SUV chinois. En effet, il ne faut pas oublier que derrière Borgward, se cache désormais le constructeur Foton. Ainsi, si en termes de finition, les futurs propriétaires de BX7 auront droit à de la qualité, cela restera bien loin de ce qui se fait par exemple chez BMW. Ils pourront tout de même apprécier l’équipement « complet » de ce modèle qui proposera entre autres une connectivité smartphone, un accès et un démarrage mains-libres.

Le Borgward BX7 uniquement réservé à l’Allemagne

Par ailleurs, il est à noter que pour l’heure, seuls les allemands pourront acheter ce SUV signé Borgward. Pour quelles raisons ? … Notamment à cause de son moteur. Effectivement, le BX7 TS Limited Edition ne sera proposé qu’avec un bloc quatre cylindres 2.0l turbo essence de 224 chevaux. Ce moteur répond bien évidemment aux normes européennes. Malheureusement, à cause de ses 212g de CO2/km, difficile d’envisager sa commercialisation en France. Il y serait sujet à un malus de plus de 10.000 euros. Qu’à cela ne tienne, dans un futur proche, Borgward envisage de franchir les frontières allemandes. Pour ce faire, elle prévoit de produire des variantes hybrides rechargeables de son SUV. En attendant, pour sa clientèle allemande, celle-ci s’efforcera de faire de son mieux.

Au programme par exemple : un mode de vente plutôt original pour le BX7. Ce SUV sera en effet vendu en ligne avec un service après-vente assuré par ATU. Pour info, ce nouveau partenaire de la marque dispose de pas moins de 600 centres d’entretien/réparation sur le territoire allemand. Enfin, concernant le prix de ce BX7 TS Limited Edition, il a été annoncé à plus de 44.000 euros, soit presque autant qu’un DS 7 Crossback.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.