La voiture électrique, source d’économies d’énergie et d’argent.

Au Québec, des rabais de prix sont offerts aux personnes qui achètent des voitures électriques ou hybrides. Ce programme officiellement lancé le 1er janvier 2012 offre $1000 pour les voitures électriques à basse vitesse et jusqu’à $8000 pour les véhicules entièrement électriques ou hybrides.

Ceci représente le potentiel économique des voitures électriques. En effet, en ce moment, pour faire des économies les gens adoptent souvent l’option du véhicule d’occasion, disponible sur des sites comme Automobile.fr qui vous permettent de trouver une voiture d’occasion.
Tandis que cette option, en effet très pratique, le potentiel économique des voitures électrique commence de plus en plus à se faire connaitre.

Par exemple, en heure pleine, pour une distance de 100 km, le prix de transport pour une voiture électrique se situe entre 1,8 et 2,7€. Durant les heures moins encombrées, pour la même distance, le prix se situe entre 0,7 et 1,8€. Ces deux montants sont sept fois inférieurs au prix d’une voiture à essence.

De plus, une deuxième caractéristique qui rend la voiture électrique rentable est son entretien. Alors que l’entretien des voitures à essence est très couteux et répétitifs, celui des voitures électriques est superficiel. Uniquement les freins requirent un vrai entretien et les pannes de batterie sont extrêmement rares. Somme toute, ce type d’entretien est beaucoup moins fréquent et beaucoup moins couteux que pour des véhicules à essence.

Les économies des voitures électriques sont telles, que des gros revendeurs de voitures d’occasions comme Automobile.fr commencent, eux-aussi, à proposer des véhicules électriques. Peut-être que de cette manière, le marché automobile deviendra plus respectueux de l’environnement tout en respectant le portefeuille des automobilistes.

2 thoughts on “La voiture électrique, source d’économies d’énergie et d’argent.

  1. Le problème reste le nombre limité de modèle électrique et la durée des batteries. Mais ça commence à changer comme on peut le voir avec la i3 et la e-golf. Enfin !
    Comment se porte le marché de l’occasion des voitures électriques ?

  2. Je milite pour empêcher l’installation de bornes de recharge, dans un temps très lointain les diligences tirées par des chevaux devaient faire le remplacement des montures après un certain nombre de kms parcourus, le temps de remplacement était plus rapide que le plus court des temps de recharge d’une voiture électrique?
    Pour le prix d’une voiture automatique moyenne actuelle, j’ai acheté un couple hybride/électrique – une YARIS fabriquée en France et une ZOE.
    En général sur un mois de 30 jours la yaris est utilisée 20 heures sur 720, tous les déplacements compatibles se font avec la ZOE, jusqu’à présent mon plus long aller/retour est de 54×2= 108 km, à la remise en charge le taux de charge était à 40%, température extérieure 29°C, au départ, après une recharge à 100%, l’autonomie affichée était de 163 km.
    La conduite de la yaris est la même que la zoé, confort identique, prix de revient en carburant 5/6L au 100 km pour la yaris 0 pour la zoé.
    Les 2 voitures sont agréables à conduire avec une nette préférence pour la ZOE.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.