Une Chaparral 1 aux enchères

Quand on parle de voitures de course rapides de la période Can-Am, la plupart des amateurs de courses pensent généralement aux ​​McLaren, Porsche ou Lola. Les deux premières marques citées ont 7 championnats à leur actif, tandis que Lola a remporté 6 titres, cinq d’entre eux après que la série ait été relancée en 1977.

chaparral-1

Mais la Can-Am était également une série qui faisait la part belle sur ​​les technologies d’innovation et d’avant-garde, et personne ne tenait mieux ce rôle de « testeur » que Jim Hall et son équipe Chaparral. Bien qu’il a connu très peu de succès, Hall a construit plusieurs voitures révolutionnaires, comme la 2C, 2F et 2J, la plupart d’entre elles, avec des technologies qui sont apparues dans la Formule 1 que quelques années plus tard. Par exemple, la « voiture ventouse » Chaparral 2J, couru en 1970, tandis que la Brabham BT46, en F1, reprenant le même concept, a été introduite en 1978. Avant de construire ses propres voitures, Hall a utilisé pour courir quelques marques européennes comme Maserati et Lotus. Sa première voiture de course, la Chaparral 1, est apparue en 1961 et même si elle n’est pas la meilleure ambassadrice de la recherche aérodynamique célèbre de Chaparral, elle a su décrocher une victoire au classement général à Road America et une victoire de classe à Sebring en 1962. Seuls 5 chassis ont été construits, dont deux propriété de Jim Hall lui-même. L’un de ces chassis sera mis en vente en janvier au Scottsdale RM Auctions, pour un prix estimé entre 2,25 et 2,75 millions de dollars.

Via Autoevolution

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.