Un radar anti-alcoolémie, c’est pour bientôt?

radar anti-alcoolémie mis au point en Russie

radar anti-alcoolémie mis au point en Russie

Les forces de l’ordre pourraient bientôt se doter d’une nouvelle technique, dans le cadre de la lutte contre la conduite en état d’ivresse, le radar anti-alcoolémie.
Contrôler à distance le taux d’alcoolémie des conducteurs grâce à un laser, on aurait pu penser que cela relèverait de la science-fiction, et pourtant… Cela pourrait bien devenir une opération ordinaire d’ici peu.
Le principe est assez simple. En passant devant un faisceau laser, celui-ci déterminerait automatiquement les sujets à contrôler. Plus loin, une équipe sera par la suite alertée et pourra intercepter le conducteur. Dans un futur proche, on pourrait donc imaginer que ce système remplacera les policiers chargés d’arrêter les véhicules au hasard pour procéder aux tests d’alcoolémie des conducteurs.
Mais au point par des scientifiques polonais, ce nouveau radar serait doté d’un système technologiquement avancé qui se baserait sur l’utilisation d’un rayon laser. En application, le tout se fait en l’espace d’un aller-retour qui dure quelques millisecondes. Le rayon passe à travers les vitres du véhicule. Il se reflète ensuite dans un miroir situé à l’opposé pour repasser dans l’habitacle et être analysé par un détecteur optoélectronique.
Lorsque le faisceau laser monochromatique traverse l’habitacle, il se heurte aux molécules d’alcool en suspension, ce qui permet de recueillir certaines données telles que le nombre de molécules d’alcool qui pourrait sortir des poumons du conducteur, voire même la température des poumons … Le dispositif est également combiné avec un système qui photographie les les plaques d’immatriculation. Au final, ces données une fois recueillies seront transmises à l’équipe placée en aval qui pourra arrêter le véhicule et vérifier le taux d’alcoolémie du conducteur suspect en le faisant souffler dans un éthylomètre.

Le système semble être opérationnel, après les tests effectués sur le terrain mais rien n’est encore sûr. D’ailleurs, les chercheurs en charge du projet doivent encore apporter des améliorations au système qui n’est actuellement pas encore capable de déceler un taux d’alcoolémie en dessous de 1 g d’alcool par litre de sang. Pour rappel en France la limite est de 0,5 g par litre.

2 thoughts on “Un radar anti-alcoolémie, c’est pour bientôt?

Laisser un commentaire