Toyota remporte les 6 Heures de Fuji 2013

En matière de courses d’endurance, rien n’a échappé pour le moment à Audi dans le Championnat du Monde (WEC). Vainqueurs de toutes les courses, dont la plus belle de l’année, Le Mans, les allemands ont tout de même laissé filer ce week-end un succès, au Japon, à l’occasion des 6 Heures de Fuji. Un réveil de Toyota ? Enfin un retour aux avants-postes, et une course disputée ? Pas vraiment.

wec 6h de fuji toyota 2013

Alexander Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima remportent une course qui n’a presque pas eu lieu… La 6e manche du WEC aura en effet été perturbée par la pluie. Lancée, puis interrompue à 3 reprises, la course dura au réel 16 tours, tous disputés sous régime de safety-car. Peut-on parler de course ? Non. A ce jeu, Toyota l’emporte en profitant simplement de soucis avec la R18 e-tron quattro n°1 de Fassler, Lotterer et Tréluyer. Trois arrêts aux stands non planifiés, à cause d’une perte de puissance du système d’admission d’air, dû à la présence de débris dans la boîte à air, ont ruiné cette « mini-course » de Fuji pour l’Audi des champions du monde en titre.

wec- 2013 toyota 6H de Fuji

La moitié des points ont été distribués lors de cette manche, permettant à Audi de décrocher le titre des constructeurs, pour la seconde année consécutive. Un peu de suspense encore pour le titre pilotes entre les deux équipages Audi, alors qu’il reste deux manches à disputer, à Shanghai puis à Bahrein.

Source : Endurance Magazine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.