Système ABS ou « Antiblockiersystem » : Ce qu’il faut savoir à son sujet

En Europe, depuis le 1er janvier 2003, le système ABS est obligatoire sur tous les véhicules. Mais à quoi sert-il exactement et de quelle manière il fonctionne ? On vous explique…

Le système ABS, qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

Pour commencer, sachez qu’ « ABS » est l’acronyme d’« Antiblockiersystem » (en allemand). Il s’agit d’un système destiné à éviter le blocage de vos roues. Mais pourquoi avoir conçu un tel dispositif ?… La raison est simple. En fait, il faut savoir que lors d’un freinage d’urgence effectué sans
système ABS, les roues d’une voiture se bloquent. Conséquence : elles cessent de tourner et glissent tout simplement sur la route. Lorsque cela se produit, la voiture peut devenir quasi-incontrôlable. Vous l’aurez compris, un freinage d’urgence sans ABS pourrait donc très vite entraîner une catastrophe. C’est pour éviter cela que ce système d’antiblocage des roues a été mis au point. En évitant que vos rues ne se bloquent, l’ABS vous permet ainsi de garder le contrôle de votre voiture après un freinage intense. Il peut de ce fait faciliter les manœuvres d’évitement. De quoi avoir plus de peur que de mal…

Comment ça marche ?

Pour fonctionner, le système ABS fait appel à plusieurs éléments. En effet il est composé de capteurs, d’un calculateur et d’un système de régulation de freinage hydraulique. Les capteurs sont installés sur toutes les roues du véhicule. Leur mission est d’envoyer au calculateur des informations sur la vitesse des roues. Lorsque le calculateur reçoit ces données, il se met à les analyser. Dès lors qu’il détecte un blocage sur une roue, il relâche alors de la pression sur celle-ci. Résultat : la roue concernée se remet à tourner et lorsque qu’elle retrouve de l’adhérence, le système augmente de nouveau la pression de freinage.

A noter que ces variations de pression sur la roue, le système ABS est capable de les effectuer des dizaines de fois par seconde. Pour finir sachez que certains systèmes ABS sont configurés pour éviter le blocage des quatre roues. D’autres n’empêchent que le blocage des roues arrière. Toutefois, dans tous les cas, la technique appliquée reste la même. Il s’agit de la technique du « pompage des freins ». Eh oui, c’est celle qui était auparavant enseignée aux futurs conducteurs. Cependant, avec l’ABS, il va sans dire tout se fait beaucoup plus vite et efficacement. Attention toutefois car pour éviter un accident, mieux vaut toujours être vigilent et conduire de manière responsable. En effet, bien que d’une grande utilité, l’ABS a lui aussi ses limites, comme c’est d’ailleurs le cas de beaucoup d’autres systèmes de sécurité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.