Stationnement : Le point sur les nouveaux PV

Depuis janvier 2018, le PV à 17€ pour défaut de paiement du stationnement n’existe plus. Il a été remplacé par le forfait post-stationnement ou « FPS ». Aujourd’hui, il y a donc de nouvelles règles et quelques nouveautés à connaitre.

Eh oui, en matière de PV de stationnement, les règles ont changé. Dorénavant, la verbalisation et la gestion des amendes pour défaut ou insuffisance de paiement à l’horodateur relèvent des collectivités. Chaque commune peut donc décider de ses tarifs et plages horaires. Elles sont également libres de fixer comme elles l’entendent le montant du FPS… Vous vous demandiez pourquoi les tarifs étaient différents d’une ville ou d’une zone à l’autre ? Vous connaissez maintenant la raison…

>> A LIRE : Comment aisément trouver une place de parking à Paris ?

Le mode de paiement

Pour ce qui est du paiement des frais de stationnement, c’est maintenant la carte bancaire qui est privilégiée. Certes, payer avec des pièces sera encore possible dans certains cas. Toutefois, aujourd’hui, mieux vaudra toujours avoir sa carte. Même en choisissant de payer via une application (EasyPark, Payby-Phone, ParkNow…), elle sera nécessaire. Avant de prendre le volant, pensez donc à toujours vérifier que vous l’avez. Cela devra être une nouvelle habitude, de quoi éviter les mauvaises surprises.

L’utilisation de l’horodateur

Dans le cas où vous utiliseriez un horodateur, vous devrez composer votre numéro d’immatriculation à chaque prise de ticket. Pour éviter de répéter cette opération, optez plutôt pour une application. En effet, avec une appli, la saisie ne devra se faire qu’une fois. En outre, une application vous offrira l’avantage de pouvoir effectuer un paiement simple et rapide.

Le ticket de paiement

Concernant le ticket de paiement, une fois que vous l’aurez obtenu, dorénavant, vous aurez le choix entre le placer ou non derrière votre pare-brise. En effet, cela est devenu facultatif puisque pour savoir si vous êtes à jour ou pas, les agents n’ont qu’à rentrer votre immatriculation dans leur appareil. Attention, si l’horodateur ne vous a pas demandé de renseigner votre numéro, le ticket derrière le pare-brise sera nécessaire. Dans tous les cas, pensez à bien le conserver. Même chose pour les reçus de paiement. En cas de FPS abusif, ils vous seront toujours utiles.

Les amendes

Au sujet des amendes, il est à savoir que leur règlement doit se faire sous 3 mois, à compter de la réception du FPS. Là encore, vous aurez besoin de votre carte bancaire. Pour payer la somme due, vous pourrez l’utiliser directement sur un horodateur. Le paiement pourra également se faire via votre application dédiée, sur internet, ou par chèque. Attention alors à ne pas être en retard. Une fois passé les 3 mois, l’amende sera majorée de 50 euros, ce que vous ne souhaitez certainement pas.

Ce qu’il faut retenir sur les prix du stationnement

Concernant les prix du stationnement, retenez que le tarif horaire augmente au fil des heures. Eh oui, tout est bon pour nous inciter à libérer les places au plus vite. Retenez ensuite que la durée maximale autorisée (6h) vous sera toujours facturée 50 euros. Dès lors que vous aurez dépassé la durée limite autorisée de la zone, vous encourrez un FPS. Cela équivaudra à la durée d’un stationnement plein pot. Dans ce cas, vous pourrez garder votre place jusqu’à la fin des six heures. Attention cependant car au-delà, vous risquerez une contravention si vous n’avez toujours pas quitté les lieux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.