Souscrire une assurance VSP (voiture sans permis)

Impatient de conduire, mais n’ayant pas encore obtenu votre permis, vous avez décidé de vous tourner vers une VSP. Tout content d’enfin pouvoir vous mettre au volant, vous vous dites que désormais, vous pourrez circuler sur la voie publique sans encombre… Toutefois, sachez que même à bord de ce genre de voiture, vous pourrez vous faire contrôler par les autorités. Bien sûr, l’on ne vous demandera pas votre permis de conduire. Néanmoins, vous devrez présenter votre assurance automobile. Effectivement, le fait de rouler en VSP ne vous dispense aucunement de l’obligation de souscription à une assurance auto ! Avant d’utiliser votre nouvelle voiture, pensez donc à souscrire une assurance voiture sans permis.

Qu’est qu’une voiture sans permis ou VSP ?

Pour rappel, une voiture sans permis ou VSP est une « voiturette » que vous avez le droit de conduire sans permis. Ce genre de véhicules peut se conduire à partir de l’âge de 16 ans. Ils se caractérisent notamment par le fait que leur vitesse maximale n’excède pas les 45 km/h. Et pour cause, la cylindrée d’une VSP n’est en général que de 50 cm3. Il s’agit en outre de véhicules « poids plume » puisqu’en effet, leur poids ne dépasse généralement pas les 350 kg. En termes de charge utile, les VSP ne peuvent transporter que 200 kg. A l’intérieur, seules 2 places sont disponibles dont une pour le conducteur, et une pour son passager. Selon l’Article R431-4 du Code de la route, la voiture sans permis est en fait assimilée à un quadricycle léger à moteur. Pour la conduire, deux conditions s’imposent. La première est le fait d’avoir au minimum 16 ans. La seconde est d’être titulaire du brevet de sécurité routière (BSR), pour les personnes nées à partir de 1988.

Une assurance obligatoire, même sans permis ?

… Eh oui, comme dit précédemment, même au volant d’une VSP, une assurance auto sera toujours obligatoire. Pour éviter les ennuis avec les forces de l’ordre, mieux vaut donc souscrire une assurance avant de penser à prendre la route. Rassurez-vous toutefois, en général, si vous avez obtenu votre brevet de sécurité routière, il ne vous sera pas difficile de trouver une assurance voiturette. De nos jours, les compagnies d’assurance auto sont nombreuses à proposer des contrats spécifiques pour ce genre de véhicules. Vous n’aurez ainsi que l’embarras du choix.

Pour trouver une  assurance voiture sans permis pas cher, pensez à bien comparer les offres. Dans tous les cas, retenez qu’une assurance voiture au tiers est le minimum légal pour pouvoir conduire une VSP. En disposer vous permettra, en cas de collision, de rembourser les dégâts causés à autrui, y compris les passagers, qu’ils soient matériels ou corporels. En revanche, il faut savoir que cette assurance ne couvre pas le conducteur. Si vous souhaitez être couvert entant que tel, souscrire une assurance tous risques est notamment conseillé. De cette manière, vous pourrez profiter de garanties en cas de dommages pour des chocs extérieur du véhicule, en cas de catastrophe naturelle par exemple. Vous pourrez également être couverts en cas d’incendie, de vol ou de bis de glace.

Laisser un commentaire