Série spéciale Leonart Daytona 125, ce sont bien des 125

serie-speciale-leonart-daytona-125Elles ont l’air de grosses cylindrées mais pourtant sous leurs airs de puissantes motos custom, les Daytona 125 séries spéciales sont bien des petites cylindrées, particulièrement bien habillées. Déclinaisons de la Daytona 125, ces deux versions spéciales et en série limitée (couleur noir ou crème) reflètent parfaitement le savoir-faire de Leonart, le constructeur Custom de Barcelone.

leonart-le-custom-us-125-2

En effet en les observant, on remarquera que les caractéristiques techniques de la Leonart Daytona 125 n’ont pas tellement changées et se retrouvent sur ces deux versions. On pourra très vite reconnaître les lignes fluides de celle-ci en apercevant les silhouettes de ses deux déclinaisons spéciales. Mais avec ces périphériques façon custom, elles se feront passer pour bien plus puissante qu’elles ne le sont. C’est donc en apparence qu’elles se distinguent des autres. Les différents éléments dont elles ont soigneusement été équipées font vite oublier leur petit moteur.

leonart-le-custom-us-125-4

Voyons de plus près ce qui compose ce camouflage si particulier.

On notera tout de suite la taille de leurs jolies jantes de 21 pouces à l’avant et de 16 à l’arrière ou encore le double disque à pétale avant de 300 mm combiné à des étriers à double pistons. Tous ces petits détails sans oublier la fourche de 48 mm contribuent à donner l’illusion d’avoir à faire à des grosses cylindrées. Les suspensions cachées au-dessus des montants inférieurs de leur cadre tubulaire en acier renforcent le coté particulier de ces motos.

Côté moteur pourtant, elles sont propulsées par un monocylindre à double ACT de 125cc qui développe tout de même 15 chevaux à 9500 tr/mn. Celui-ci étant maintenant fourni par Piaggio, le groupe italien, Leonart, le constructeur barcelonais de customs de petite cylindrée peut désormais mettre en avant un argument de vente conséquent : Le Made in Europe. A noter que le cadre tubulaire est lui aussi fabriqué par un sous-traitant espagnol.

Il faudra compter dans les 4799 euros pour s’en approprier une, mais il faut reconnaître que ces millésimes 2014 ont tout de même de quoi faire bonne impression.

Laisser un commentaire