1974: et les années qui suivent ! la sage de la R5


la saga de la R51189 cm3, 64 chevaux, des sièges « pétale », un coffre en hayon de 270 dm3 pouvant atteindre 900 dm3 lorsque les sièges arrières sont rabattus, deux grandes portes sans poignées apparantes pour affiner la silhouette du véhicule, le tout à un prix fort attractif… Ca y est, Renault s’est décidé à lancer un nouveau modèle pour aller concurrencer la Mini ?

Et non ! Nous sommes de retour en 1974 et les plus nostalgiques d’entre nous n’ont pas manqué de reconnaitre la nouvelle star de l’époque : la R5 !
A l’époque, la boite de vitesses se situe à l’avant d’un moteur monté longitudinalement, ce qui nécessite de placer le levier de vitesse sur le tableau de bord. Ce n’est que plus tard qu’une commande au plancher sera mise en place.

Le prix attractif de ce nouveau joyau est dû en grande partie à l’emprunt de certaines pièces à sa devancière, la Renault 4. L’arbre à cames pouvant atteindre 1400 cm3 fait notamment parti de ses « récupérations ».

La R5 se caractérise également par son échappement court et son style globalement simple sans tomber dans le simpliste qui séduit rapidement, en partie grâce à une campagne de publicité sous forme de bande dessinée où la voiture tient le rôle du personnage principal.

En 1974, Renault lance donc la R5 LS qui cédera la place à la TS dès l’année suivante. Ensuite, c’est une course en avant… 1977 voit débarquer la R5 GTL avant que 1979 ne soit le témoin de la création de la première R5 à 5 portes. Toujours plus « fun », la R5 offre également une version sport, l’ « Alpine » (sauf chez nos amis britanniques pour qui cette version s’appelle « Gordini »).

1982, la R5 TX se pare d’une direction assistée, de lève-vitres électriques, de vitres teintées, de jantes aluminium et d’un intérieur haut de gamme de série… C’est la version luxe de la voiture… c’est aussi la dernière ! En effet, 1984 marque la fin de la production est la naissance de la successeuse : la SUPER 5 !
Voiture connu de tous les amoureux de belles voitures, la R5 s’est aussi largement exportée et à même conquis le marché américain entre 1976 et 1983 sous le petit nom de : Le Car !

A propos de Eric Legagneur

Webmaster, parfois rédacteur sur Web-automobile.com mais surtout féru de l'auto, je partage ma passion de l'automobile et vous propose de l'actualité, des Tutoriels, un forum d'entraide mais aussi des bons plans et codes promotions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.