Renault et Mercedes toujours plus proches ?

Mercedes Captur, pourquoi pas?

Mercedes Captur, pourquoi pas?

Renault/Nissan et le groupe Daimler collaborent. La nouvelle Twingo 3 est en le plus bel exemple ! Depuis 2010, la marque au losange agit, en coulisse, discrètement, avec Daimler. La première Renault à propulsion arrière depuis les années 70 a fait appel au savoir faire conjoint des deux entités. Le succès auprès de la presse et des consommateurs de la nouvelle Twingo (avant un succès commercial) pourrait donner des idées aux deux groupes. De nouvelles collaborations en perspective ? C’est que’indiquent les rumeurs, qui parlent désormais d’un futur SUV Mercedes basé sur le Renault Captur. Et si le mariage du siècle commençait par des fiançailles discrètes ?

Twingo et Smart (respectivement modèles des groupes Renault et Daimler) partagent désormais leur chaine de production. Slovénie et France, deux pays pour sortir des voitures qui, ensemble, peuvent atteindre des volumes de ventes annuelles de 250 000 exemplaires. Cet échange de compétence traduit bien les liens qui unissent désormais Daimler et Renault, propriétaires l’un et l’autre de 3% de chaque entité. Renault a apporté ses diesel sur certains modèles de la marque à l’étoile (Classe A et Classe B) et une nouvelle synergie est à l’étude.

Le nouveau SUV urbain de Mercedes pourrait bien utiliser la base saine du Renault Captur. Et si, demain, des Mercedes étaient assemblées dans l’usine de Sandouville en France ? Un rêve ? La coopération ne semble pas limitée et ce genre de bonne pratique pourrait aller dans le bon sens. Discrétion Allemande, mais coopération forte. il faut surveiller ces deux là.

Laisser un commentaire