Comment récupérer ses points de permis.

Pas de chance, vous avez perdu des points de permis de conduire. Pire, vous les avez tous perdu. Envie de les récupérer ? Voici quelques moyens d’y parvenir. 

Perdre des points de permis de conduire, cela peut arriver à tout le monde. Effectivement, personne n’est parfait. Petits excès de vitesse, téléphone au volant ou feu rouge grillé, des erreurs peuvent toujours être faites. Sur votre permis, des points peuvent donc vous être retirés pour vous punir de vos infractions. Toutefois, sachez que ces points, vous pourrez toujours les recapitaliser. Comment ? …

En devenant un conducteur irréprochable

Pour regagner vos points perdus, une des méthodes les plus simples (et aussi la moins coûteuse) consiste à vous comporter en conducteur modèle. Vous l’aurez compris, il faudra que vous ne commettiez aucune infraction au code la route. Ainsi, vous pourrez récupérer vos points de permis de conduire en guise de récompense. Cependant, sachez que cette méthode est également la plus longue. En effet, pour récupérer tous vos points, il faudra que vous restiez irréprochable pendant une durée de 3 ans. Si ce délai vous semble trop long, optez pour la méthode suivante.

Récupérez vos points de manière progressive

En cas de perte de points, la restitution de ces derniers peut aussi se faire de façon progressive. Ainsi, au bout de 6 mois, si vous n’avez perdu qu’un seul point, celui-ci pourra vous être restitué. Pour ce faire, il faudra bien évidemment que vous n’ayez commis aucune nouvelle infraction au code. Si jamais cela s’est produit, vous devrez attendre 2 ans. Si au bout de ces deux années, vous avez été un conducteur exemplaire, la totalité des points que vous avez perdus vous sera restituée. Cela se fera à compter moment où vous aurez payé votre dernière amende.  Si jamais, vous avez commis une nouvelle infraction entre temps, sachez que le délai nécessaire à la restitution de vos points sera mis à jour. Celui-ci recommencera à courir à partir de la date de votre dernière condamnation.

Au bout de 3 ans vous pourrez également récupérer vos points. Si votre dernière infraction a été considérée comme un délit ou une contravention de 4e ou 5e classe, et que vous n’avez commis aucune d’infraction, la totalité de vos points vous sera rendue. Toutefois si une nouvelle infraction a été enregistrée durant ce délai, votre période de 3 ans sera remise à zéro. Il vous faudra alors compter 3 nouvelles années à compter de la date de votre dernière infraction.

Assistez à des stages de sensibilisation

Enfin, si la patience n’est pas votre fort, pour récupérer vos points, pensez à participer à des stages de sensibilisation. Ceux-ci, s’ils ne vous sont pas imposés, peuvent être suivis de votre propre initiative. Grâce à ces stages, organisés par des organismes contrôlés par la préfecture, vous pourrez regagner jusqu’à 4 points. Toutefois, il faudra que vous déboursiez pour cela une certaine somme d’argent. En moyenne les tarifs vont de 200 à moins de 300 euros. La durée de ces stages est de deux jours successifs.

Durant ces deux jours, vous serez le plus souvent amenés à réfléchir à votre comportement. L’on vous fera prendre conscience des dangers et des risques que vos infractions peuvent causer. Vous pourrez également avoir droit à quelques rappels en matière de sécurité routière. L’avantage de ces stages de sensibilisation réside surtout dans le fait que dès leur fin, vos points pourront vous être immédiatement rendus. A noter que vous ne pourrez participer à l’un de ces stages qu’une fois par ans. Si vous souhaitez que l’on vous restitue vous points au plus vite, n’attendez donc pas trop.

Que faire en cas de retrait de votre permis ?

En outre, sachez qu’en plus des retraits de points, dans certains cas, il peut aussi arriver que l’on vous retire votre permis. On peut par exemple, se faire retirer son permis à cause de l’alcool.  Effectivement, c’est la sanction qui doit s’appliquer dans le cas où le taux d’alcool d’un conducteur au volant est supérieur ou égal à 0,8 g/l de sang. Dans ce cas précis, les agents en charge du contrôle d’alcoolémie procèdent obligatoirement au retrait du document. Un avis de rétention est alors remis au conducteur dont le véhicule est immobilisé par la même occasion. Dans ce cas il faut savoir que la durée de la rétention du permis de conduire est de 72 heures maximum. Après ce délai, si la préfecture ne donne pas suite, le permis est restitué à son propriétaire.

Pour pouvoir le récupérer, ce dernier devra se rendre directement au service mentionné sur l’avis de rétention lui ayant été remis durant les 12 premières heures suivant la fin de la rétention. Dans le cas où l’échéance se situe entre 18h et 22h, le délai de récupération est étendu jusqu’au à midi, le lendemain. Au-delà de la douzième heure, le permis sera expédié directement au domicile de son propriétaire en recommandé avec accusé de réception. Pour en savoir plus sur les autres cas où vous risquez un retrait de votre permis, et sur les démarches à suivre pour le récupérer, rendez-vous ici.

Laisser un commentaire