Pour 2013 Porsche lance un Cayenne S au mazout

Wendelin Wiedeking, l’ancien PDG de Porsche a longtemps résisté aux sirènes du diesel mais c’est de l’histoire ancienne depuis quelques temps. Maintenant que le Cayenne et la Panamera sont disponibles en « version mazoutée » avec le V6 3 litres TDI du groupe Volkswagen ( qui équipe aussi l’Audi A4 et la Vw Phaeton), le constructeur de Stuttgart se décide enfin à lancer le Cayenne S en version Diesel.

Par la force des choses, le Cayenne V6 Diesel faisait un peu tache dans la philosophe sportive de la marque. Avec seulement 240 chevaux et face aux Q7 V12 TDI ou au Touareg V10 TDI la motorisation était insuffisante.cayenne S diésel pour 2013

Le nouveau Cayenne S Diesel est équipée d’une version revisitée du V8 4.2 litres de chez Audi. Pas question pour les ingénieurs Porsche de se contenter d’une simple greffe d’organe. Sur le V8 Diesel qui équipera en 2013 le Cayenne S, la puissance est augmentée de 40 chevaux (382 au total) et le couple passe à 850 Nm (soit 13 % de plus que le Cayenne Turbo S).

Le travail de Porsche sur ce moteur s’est concentré sur des nouveaux réglages des deux turbos (augmentation de la pression), l’adoption de l’intercooler du Cayenne Turbo et une version plus « libre » du système d’échappement. Les pistons ont eux aussi était revisité et ils sont désormais fondu dans un alliage de meilleure qualité. Ils bénéficient aussi d’un nouveau traitement au laser histoire d’améliorer à la fois les performances et la fiabilité.

Couplé à une boite automatique à 8 vitesses (avec possibilité de passer en manuel), le SUV de deux tonnes et demi est littéralement éjecté par se nouveau moteur. Un 0 à 100 en 5 secondes 7 et une Vmax poussée à plus de 250 km/h : de quoi faire taire les détracteurs du diesel au premier feux rouge.

Proposé juste en dessous des 80 000 Euros, Porsche met à disposition de « ceux qui en veulent plus » un catalogue d’options impressionnant avec notamment : la suspension pneumatique pilotée et le Porsche Torque Vectoring (PTV pour les intimes) qui agit comme un pont autobloquant sur le train arrière.

Article proposé et écrit par Coralie Potevin. Si vous avez aimé ma prose n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire d’encouragement ici ou sur mon nouveau blog.

A propos de Coralie

Passionnée par la mécanique auto et moto je tente d’exercer mes qualités rédactionnelles sur différents blogs. Je vous invite à me suivre sur Twitter ou à m'encercler sur Google Plus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.