Points sur l’automobile au Québec.

autoroute-henry-4-quebecAu  Québec, on dénombre environ 6 000 000 de véhicules en circulation. Cela équivaudrait un peu près à 1,3 véhicule par habitant. Avec un parc automobile de cette envergure, il est indéniable que le secteur l’automobile au Québec, joue un important rôle dans l’économie canadienne. Une économie qui se développe d’ailleurs autour de différentes activités engendrées par le secteur automobile dont la vente (avec plus de 150 milliards de dollars), l’entretien et les réparations sans oublier les différentes prestations de service.

570 000 emplois sont en relation directe avec le secteur automobile et c’est sans compter les milliers d’emplois qui naîtront encore dans le futur. Si vous êtes à la recherche d’un emploi, sachez alors que plusieurs opportunités pourront s’offrir à vous, et ce dans différents secteurs d’activités. Il faudra juste savoir où chercher et choisir le bon domaine.

Par ailleurs, en parallèle avec le développement du secteur automobile, celui des assurances a également connu une évolution considérable depuis quelques années. En 2012, au Québec, selon un sondage réalisé par la Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages, il y eut plus de 5 300 postes à pourvoir. Pour la majorité, des postes en relatifs à l’assurance de dommages. Certes, pour exercer ces professions il faudra posséder un certificat délivré par l’AMF (l’Autorité des marchés financiers). Cependant si vous n’êtes pas en possession d’un tel document, d’autres opportunités se présentent souvent, il suffit d’être à l’affût et de rester informé. Des recherches sur le net vous permettront par exemple de découvrir des emplois chez Clic Assure qui vous seront certainement plus accessibles.

Focus sur les assurances :

Choisir entre une Audi A6, une BMW Série 5 ou encore une Mercedes Classe E, berline, familiale ou autres… semble être un choix relativement simple comparé aux choix existant en matière d’assurance. Il faut cependant retenir que faire l’acquisition d’une voiture (quelle qu’elle soit), rime obligatoirement avec assurance. La loi est claire! Ainsi, toute personne souhaitant circuler à bord de son véhicule,  sans risquer des sanctions, se doit de signer un contrat d’achat ou de location, qui lui garantira les différentes protections et les primes d’assurance automobile. Sans assurance c’est 2 800 $ d’amendes encourue.

audi-s6

Les premiers bénéficiaires de ces protections seront, le conducteur principal et/ou les conducteurs occasionnels du véhicule. Il faudra donc définir dès le départ qui assurer. Cela pourra vous éviter bien des soucis financiers. Dans l’hypothèse où vous ou l’un des conducteurs occasionnels êtes impliqués dans un accident responsable ; sans assurance vous serez très probablement amené à payer les montants (souvent élevés) des dommages infligés aux autres.

Assurer son auto :

Pour procéder comme il se doit avec une auto usagée ou neuve, vous pourrez toujours compter sur l’aide d’un agent ou d’un courtier qui vous guidera et vous conseillera sur les toutes les options possibles. Vous pourrez entre autre choisir soit un agent soit un courtier en assurance de dommages. Le courtier vous orientera vers les produits et services de plusieurs compagnies tandis que l’agent travaillant pour une compagnie d’assurance bien définie ne vous proposera que les produits de cette dernière.

Assurez-vous donc de connaitre toutes les options mise à part la partie obligatoire relative au fait de posséder une assurance responsabilité civile. Vous pourrez ainsi ajouter plusieurs autres options de protection selon vos besoins. Cela sera à étudier avec votre agent ou votre courtier mais vous pourrez également vous référer aux spécialistes assureurs automobile. De cette façon vous serez sûr de bénéficier de toutes données et informations nécessaires pour choisir correctement entre les nombreuses offres disponibles.

Laisser un commentaire